Joan Didion, le centre ne tiendra pas : portrait d’une voix sur le désenchantement Américain

Le vendredi 15 décembre 2017 dans Lifestyle, Movies, Tech

JOAN DIDION

Dans un documentaire disponible depuis le 27 novembre sur la plateforme Netflix, le réalisateur Griffin Dune dresse un portrait utile sur sa tante et écrivaine Joan Didion.

Grande dame de la littérature américaine, actrice de son temps, Joan Didion est une femme au doigt pointé sur la peur et l’effondrement des valeurs de son pays. Ce documentaire est avant tout l’exploration d’une longue vie humaine sous toutes ses formes et de la société dans laquelle elle vit, de ses premiers pas de journaliste dans Vogue jusqu’à ses essais virulents sur les dérives du mouvement hippie, en passant par ses propos sur le dysfonctionnement de la vie politique américaine.

Griffin Dunne expose l’ensemble de sa carrière et nous fait connaître pour la première fois la femme qui tient la plume.

«Il se trouve que je ne suis pas devenue, en grandissant, une héroïne de western, et même si les hommes que j’ai connus avaient de nombreuses qualités et m’ont emmenée vivre dans de nombreux endroits que j’ai appris à aimer, ils n’étaient jamais John Wayne, et ils ne m’ont jamais emmenée au tournant du fleuve, là où poussent les peupliers » – Joan Didion

Épouse de l’écrivain John Gregory Dunne, elle adoptera avec lui une petite fille du nom de Quintana. À travers les images d’archives, on découvre un couple poignant où chacun montre ce qu’il écrit à l’autre, et qui co-signe même ensemble toute prise de parole.

Du sable chaud de Malibu aux fenêtres de New-York, le couple nous montre la beauté d’une complicité. Jusqu’au jour où Quintana, à peine mariée, tombe sévèrement malade, et que John décède d’un infarctus. En résulteront deux des plus belles œuvres de l’écrivaine : The Year of Magical Thinking (2007) et Blue Nights (2011).

Deux livres au style incisif qui apprennent à Joan à faire son deuil, maitriser ses angoisses, aller de l’avant. Car pour elle, l’écriture a toujours été le marqueur d’une époque. Une époque en constante évolution, qui ne s’arrête jamais. Une vie où le centre ne tiendra pas.

Joan Didion : The Center Will Not Hold, disponible sur Netflix.

Instagram

Follow Us