Enora Lalet, artiste plasticienne culinaire

Le vendredi 01 décembre 2017 dans Arts, Gastronomie, Lifestyle

rafaelbossiofotografia-platano-bd-8240

Enora Lalet est une artiste plasticienne culinaire française. Depuis son plus jeune âge elle arpente avec ses parents l’Indonésie et ses lieux restés sauvages et impénétrés, comme les Sulawesi et les Flores.

La particularité de son art est qu’elle utilise la nourriture en tant que matière première. Par la mise en scène de la nourriture, elle décide de mettre en lumière une expérience à la fois commune et individuelle. Ainsi, elle nous propose des ‘cooking faces’, avec de la junk comme de la healthy food.

Selon Enora Lalet, derrière la gastronomie se cachent beaucoup de symboles liés à une multitude de croyances et de concepts avec lesquelles Enora aime jouer. Mais ce faisant, elle souligne un paradoxe propre aux pays occidentaux et notamment la France, pourtant pays de gastronomie : le dégoût que suscitent certains aliments. En effet, on peut constater dans de nombreux pays européens une forme de méfiance envers des aliments aux couleurs inattendus ou insolites. L’Indonésie n’a pas du tout ce rapport, et l’on y trouve des plats aux couleurs pop qui sont très appréciés.

enora lalet

Les inspirations d’Enora ne viennent pas que de la gastronomie, mais aussi de l’univers de la mode, de la photographie, des mythologies et des croyances religieuses. Elle met en avant le métissage dans le but de casser les limites imposées par nos frontières. Ses portraits photos deviennent ainsi des installations hybrides. Les nombreux voyages de l’artiste lui permettent de penser ‘ouvert’, c’est-à-dire de mélanger les images d’ici et d’ailleurs. Cette artiste est fondamentalement une artiste des matières, des formes et des goûts, et délivre un message d’universalité : « On est ce que l’on mange ».

Instagram

Follow Us