Andrea Crews, la plus cool des millenials fête ses 15 ans!

Le mardi 14 novembre 2017 dans Fashion, Interview, News

23032921_10214298394232392_7196407909979550419_n

« Andrea Crews c’est un personnage ultra puissant dans lequel on peut tous se projeter ».

15 ans de créativité débridée, de « Fashion Activism » et de codes transcendés, Andrea Crews est probablement la plus cool des millennials. Le crew en question, ce sont des centaines d’artistes, des marques, des kids, le tout emmené par Maroussia Rebecq, une visionnaire fun, les idées en roue-libre permanente.

La marque s’est construite sur l’upcycling, principe éthique et créatif qui consiste à récupérer des chutes ou des pièces existantes pour les déconstruire…puis restructurer un vêtement. Ce dernier agit ainsi chez Andrea Crews comme medium et catalyseur dans une période où le vieux monde s’écroule et où tout est à faire et refaire.

Quelle plus belle fête alors pour l’anniversaire de la pétillante AC qu’une performance engagée et collaborative ? Du 1er au 15 novembre vous êtes invités à déposer vos fringues à upcycler au Coeur, galerie attenante au shop -le cool c’est qu’en échange vous aurez -30% sur toute la boutique. Vous retrouverez ensuite vos frusques transformées car elles feront partie d’une installation vivante et pluridisciplinaire qui se soldera par une grande fête au Mikado! Pour l’occasion, on a rencontré la réjouissante Maroussia :

Andrea Crews, c’est ton alter ego?

J’ai crée Andrea Crews en 2002 quand je suis arrivée à Paris, comme un personnage ultra puissant dans lequel on pouvait tous se projeter, celui qui portait le masque devenait Andrea Crews, il se fondait en elle. C’est ce qui a attiré tant de gens je pense, elle représente un surmoi collectif aux valeurs créatives et activistes fortes, c’est un symbole d’énergie et de liberté.

La notion de collectif est primordiale chez AC, tu as toujours traîné en groupe?

Disons que le collectif est vraiment ma façon de travailler, j’aime échanger et construire, je crois qu’on ne fait rien tout seul, enfin on peut avoir une pratique solitaire, comme la peinture ou le dessin, mais même ca moi je le fais à plusieurs, c’est plus marrant et challengeant à la fois.

Capture d’ecran 2017-11-14 à 09.54.43 FW 17/18Capture d’ecran 2017-11-14 à 09.56.53FW 17/18

L’upcycling c’est par souci écolo ou par débordement créatif?

Au depart l’upcycling c’est vraiment une posture face à la sur-consommation, pourquoi nous pousse-t’on toujours a acheter des produits neufs et formatés dont nous ne voulons pas ? Alors que moi je prône ma liberté et ma différence, et j’adore trouver sur un chemin parallèle une pièce que moi seule, par ma sensibilité, je peux reconnaître et adopter, et si en plus je peux la porter à l’envers c’est magnifique.
L’upcycling c’est aussi une façon de créer, hors du contexte de la page blanche, c’est transformer des codes établis, et ca c’est vraiment ce que j’aime faire.

Chez AC les notions de genre, d’origine ou de style sont transcendées par le vêtement, c’est ça la vraie modernité?

Pour moi le vêtement permet de transcender beaucoup de chose, c’est un outil incroyable, qui te permet à la fois de te construire une armure ou de te mettre à nu.
Avec Andrea Crews nous repensons les codes de comment on s’habille, et oui, par exemple les filles s’habillent en garçons, les minces en oversize et les bourgeois s’encanaillent, c’est sur que c’est une attitude assez contemporaine de fluidité globale.

Les défilés sont en grande partie street castés, c’est une manière de garder prise sur la réalité des kids d’aujourd’hui?

En fait c’est une appétence pour les physiques atypiques qui nous a toujours poussé vers le street casting, on ne voulait pas de mannequins de magazine pour nous représenter. Et maintenant en surfant sur les profils des jeunes sur instagram, tu vois directement l’attitude qu’ils dégagent, leur force et leur beauté, ils transcendent le vêtement et l’image à la fois, ils sont canons !

Tu as mis en place de belles collaborations (Nike, Eastpack, Vans…), AC a t’elle vocation à rester ouverte à d’autres marques et processus créatifs?

Absolument, les collaborations c’est ce que je préfère ! Me plonger dans l’ADN d’une autre marque et voir ce que Andrea Crews, par sa liberté et sa créativité, peut lui amener est vraiment passionnant. Je suis très ouverte car toute les histoires m’intéressent, si la marque à l’audace de venir se frotter a nous, c’est qu’ elle a l’esprit ouvert, dès lors il ne peut se passer que de bonnes choses.

Que peut-on te souhaiter?

Comme nous fêtons nos 15 ans, disons qu’on est encore en pleine adolescence ! Je nous souhaite l’épanouissement et la sagesse de la maturité !

Capture d’ecran 2017-11-14 à 09.55.01FW 17/18

Instagram

Follow Us