[Clip de la semaine] « DOUBLEGLAZED GAZEDOWN » by Daniel Alexander

Le lundi 03 juillet 2017 dans Clip, Music, News, Opérations

DANIEL PRESS PHOTO.jpgL’artiste pluridisciplinaire sud-londonien, Daniel Alexander, dévoile sa nouvelle et puissante composition « DOUBLEGLAZEDGAZEDOWN », avec le label français Maison Ainsi.

 

Tout au long de la chanson solennelle de trois minutes, le chanteur-compositeur-interprète désassemble l’idée de la musique pop telle que nous la connaissons, en construisant la structure de la piste en se concentrant sur les paroles comme si elles étaient des «notes de l’intérieur d’une machine endommagée», explique-t-il. La sortie englobe des formes anti-sectionnelles qui conservent très peu de structure unique traditionnelle, avec des influences de flexion post-rock, IDM et alt-R & B dans un blues de protestation intériorisé du XXIe siècle.

Combinant une production éparse autour des paroles et des progressions d’accord, le processus d’écriture de composition de Daniel Alexander est plus proche des artistes comme Gil Scott Heron et Kate Tempest. Alors que dans «I’m New Here», The Godfather of Rap a livré sa poésie sur un fond d’électro et basse minimaliste, et la poète Kate Tempest, Mercury fonde son travail sur l’agitation cinétique du hip-hop.

Dans «DOUBLEGLAZEDGAZEDOWN», l’artiste en avant se concentre sur «transmettre un signal, résonner sans prédication», comme il le déclare.

Son plaidoyer politique subtilement parlant est habilement représenté dans le mode poétique documentaire audiovisuel, dans lequel les paroles de l’artiste sont juxtaposées aux images graphiques. Daniel révèle que «la piste porte sur l’apathie, l’image en tant qu’outil et la responsabilité abandonnée». L’édition explore les associations et les modèles qui évoluent autour de la musique et ses points d’apogée, les enregistrements de terrain, y compris une femme, implorant « s’il vous plaît ne me le dites pas il est parti »; Les invocations déshéritées de la vie moderne de la ville.

 

Instagram

Follow Us