[REPORT & ITW] HORS SÉRIE#2 : un nouveau pari réussi pour l’équipe de Surprize

Le mercredi 07 juin 2017 dans Interview, Live report, Music, News, Opérations

7N8A7126

Dimanche dernier le vélodrome de Saint-Quentin en Yvelines a tremblé et 3000 personne y ont dansé. Brice Coudert et son équipe sont à l’origine de ce projet un peu fou mais qui, une fois de plus, à repoussé les frontières de la musique électronique.

Images intégrées 1

Durant plus de quatorze heures Ka:ast, Anetha, Octave One, Paranoid London et Rødhâd ont successivement joués dans le vélodrome dans une scénographie  impressionnante et une acoustique unique. Il faut dire que le lieu atypique que l’équipe Surprize a choisi a tenu ses promesses, nous permettant de danser durant quatorze heures : un marathon qui demande de l’endurance… Mais c’était franchement génial !

7N8A7193

 

Au passage nous avons interviewé Anetha, la nouvelle tête montante de la scène électronique française. Extrait de l’interview:

1: Comment est né ton projet ?

A la base je suis architecte et je viens de Bordeaux mais j’ai toujours fait de la musique à coté. Puis il y a cinq ans je me suis installé à Paris. Un jour j’ai rencontré le collectif Blocaus avec qui je travaille depuis, et qui est mon booker. Et cela fait cinq ans qu’on évolue comme ça.

2: Tu écoutes quoi en ce moment ?

Pas mal de New wave enfin j’en ai toujours écouté  mais en fait c’est un peu un revival grâce à des influences comme Phase Fatale qui ont pris le parti de mélanger les genres. Et sinon de la techno de l’acide et de la house… Un peu de tout quoi !

3: Un artiste favori

C’est compliqué, il y en a tellement… Mais en ce moment je dirais Phase fatale.

4: Une date qui t’as particulièrement marqué

Peut être Hors serie#2 parce que ça a l’air incroyable mais sinon c’était mon premier Berghain, c’était un rêve pour moi de jouer là-bas.

5: Le son de ton peack time

Ça dépend j’aime bien rappeler qui on est. Au berghain par exemple j’ai joué Poney part one de Vitalic comme ça on rappelle qu’ont est français, même à Berlin. Sinon j’aime bien balancer Meet her at the love parade de Da Holl, ça parait démodé maintenant mais ça fais toujours son effet.

6: Pour commencer ton set ?

Souvent je commence par des nappes puis j’enchaîne avec un morceau assez entraînant, puis je redescend et je remonte.

7: Tu penses être dans la Pop culture

Moi non, mais c’est intéressant parce que cet événement tend à la démocratisation de la scène techno et c’est bien de pouvoir démocratiser la scène Underground et de pouvoir jouer dans des lieux aussi emblématique. C’est une véritable vitrine pour le monde entier. La dernière fois quand j’ai joué a New York il me disait que l’équipe de Surprize faisait un boulot incroyable. Après c’est contradictoire que la scène undergound sois sous les feux de la rampe mais je trouve que c’est une bonne chose.

anetha

7N8A7201

7N8A7112

 

Instagram

Follow Us