[ITW] Interview du line up – 100% féminin – du Salo de ce soir

Le jeudi 20 avril 2017 dans Interview, Music

17159055_1348815565176850_6929385022281485643_o

Salò célèbre l’art corporel, la sensualité et la folie douce en invitant la papesse de « l’art charnel » ORLAN. C’est un Line Up 100% féminin qui s’occupera de la musique

Event

Pourriez-vous vous présenter brièvement, votre parcours / vos influences musicales / depuis combien de temps vous mixez :

[KIDNAPPING] : Je suis la fille de Mariette et Christian Morello. J’ai fait mille choses inracontables à Mandelieu la Napoule avant de débarquer à Paris et j’ai crée la Kidnapp en 2009. Depuis je joue dans la plupart de mes soirées Queer-Badass favorites. Niveau son je viens du Slow, du rock et des tracks avec du texte, anglais ET français. Cette base, ce socle j’essaye de le conserver dans ma recherche de son pour mes sets électroniques.

[Piu Piu] Hello, je suis Piu Piu, dj, je fais aussi de la radio sur Rinse France, et sur Nova, j’organise les soirées grooveboxx à la Rotonde, au Badaboum, je viens d’en faire une à L.A et en juin à Tokyo. Je suis aussi curator,à travers une compile qu’on a sortie avec Rinse l’année dernière ou  en créant des experiences immersives Imaginary Club Experience, la premiere a eu lieu au palais de Tokyo avec NsDos.

[TGAF]

OKLOU : Productrice, dj en second plan depuis 2 ans… Je suis musicienne depuis longtemps et mes influences vont du classique à la techno en passant par pleins d’autres chemins. Je suis fascinée et inspirée par tout l’underground mais ma personnalité artistique est clairement pop a fond.

Miley Serious : Dj depuis un bout de temps, 10 ans maintenant et avant ça, pendant ça, je jouais dans un groupe de post punk/garage. Donc mes influences sont larges mais se rejoignent.

Carin Kelly : Je suis photographe mais la musique a pris une bonne partie de moi jusque là puisque j’ai pas mal squatté le conservatoire de ma ville pendant mon enfance. Animer une émission de radio et être dj de temps en temps me paraissait donc être le meilleur moyen de développer mon intérêt et mes influences musicales.

Dj Ouai : Je suis DJ depuis deux ans maintenant. Je suis architecte de formation et travaille aujourd’hui en tant que designer dans une agence. je partage mon temps entre mes deux activités.  Pour mes influences c’est difficile de synthétiser, ca peut être des influences visuelles comme sonores je n’ai pas de liste précise

[RA+RE REcords]

[ABI] : Parisienne pure souche, j’ai vécu pendant quelques années à New York où j’ai rencontré Rohmi. C’est à New York dans les soirées underground à Brooklyn que j’ai développé ma passion pour la musique électronique. J’ai commencé à mixer il y a 6 ans et en rentrant à Paris j’ai décidé de me lancer avec mes amis de BAss Y Bouzouk (Automatic Writing) puis en créant RA+RE avec Clara (Rohmi) et Jessie. La musique a toujours fait partie de ma vie, plus jeune, j’étais passionnée de house, je suis fan de funk, soul, disco et de musique brésilienne… Mais ce serait aussi vous mentir si je vous disais que je n’ai jamais écouté Britney Spears plus jeune ;) …

[Rohmi] : Je suis née et j’ai grandi à Paris aussi. J’ai fréquenté très tôt les clubs techno de la capitale comme le Rex. C’est là où j’ai commencé réellement à écouter de la musique électronique. Je suis ensuite partie à New York, c’est là où j’ai rencontré Claire (ABI). J’ai travaillé dans un collectif New Yorkais, Sheik’n’Beik, qui organisait des soirées dans des warehouses à Brooklyn, c’est cette expérience qui m’a fait passer le pas et j’ai fait mes débuts dans le mix à ce moment-là, il y a 5 ans. J’ai toujours été influencée par la Techno de Detroit et par un style trippy house. Mes artistes de prédilection sont Margaret Dygas, Terrence Dixon, Hakim Murphy… Après ces premiers pas, je suis rentrée à Paris et tout s’est enchaîné avec les débuts de RA+RE. Une belle aventure! 

samedi-22-avril-RA+RE

Etes-vous fières de constituer un line up 100% féminin, ou à l’inverse cela ne fait-il pas « qu’empirer » les choses en mettant l’accent dessus lorsque cela arrive ? troisieme possibilité, cela ne vous fait ni chaud ni froid ?

[KIDNAPPING] Je suis pas fière de ce line up 100% féminin pour deux raisons :

1) J’ai simplement répondu à une requête d’Orlan et de Salo

2) Je ne l’ai pas respectée, cette requête, puisque j’y ai glissé un PD novice, Henry, qui mixera pour la 1ere fois Vendredi.

Par contre je suis fière de ma communauté, fière de voir que chez nous, les Queers, la parité est un concept essentiel, fondateur. Comme la plupart  des minorités, on a un rapport à l’injustice différent, et ca fait plusieurs années que beaucoup d’orgas ici veillent à ce que les femmes puissent défendre leurs sons. Les meufs de Kill the DJ et de La Wet for me se sont chargées de répandre le female empowerrment depuis quelques années déjà !

[Piu Piu] Tout dépend du contexte et du line up. J’ai organisé un takeover sur Rinse Fm pour la journée de la femme, avec entre autre Miley serious, qui joue aussi à la soirée. C’est important de soutenir le travail des femmes, de faire leur promo, de partager leur travail. Il y a cependant une vraie difference entre cette démarche, ou booker des artistes qui font sens ensemble et il se trouve que ce sont des femmes, et  être invitée a jouer avec des artistes avec qui le seul point commun est d’etre une femme.

[TGAF]

DJ OUAI : Les trois en même temps haha. On est fières d’être un crew de meuf mais ce n’est pas une chose sur laquelle on insiste. Et on ne veut pas insister dessus pour qu’en effet ça ne soit pas la seule chose qu’on retient de nous. Ca n’a pas été l’idée fondatrice de TGAF. On est DJs et on a envie d’être considérée à notre juste valeur sans discrimination qu’elle soit négative ou positive.

Carin Kelly : Je n’ai rien à redire sur les propos de Dj Ouai, ça montre bien notre état d’esprit.

Oklou : on est fières de faire ce qu’on aime. Notre sexe n’a jamais été sujet à discussion, sauf pour les journalistes.

Miley Serious : rien à rajouter, c’est clairement dit ahah

[ABI] & [Rohmi] : 3eme possibilité, cela ne vous fait ni chaud ni froid (haha) Pour être honnête, on est ravies de faire partie de ce weekend spécial ORLAN au SALÒ mais on va plutôt partir sur la 3ème réponse. (rires) On n’a pas de vocation profondément féministe dans notre démarche, on a voulu créer un label de « copines ». Une communauté de femmes qui aime la musique électronique et qui veut partager sa passion. On est sur de l’entraide et aussi on est là pour s’amuser et c’est toujours cool de s’amuser et de partager un moment avec le public quand on est entourées et qu’on le fait avec ses meilleures amies… 

jeudi-20-avril-TGAF

Si vous deviez nous citer 1 ou 2 artistes / sons sur lequel vous avez un coup de coeur en ce moment ?

[KIDNAPPING] : Fishbach et Juliette Armanet Pour leur duo, en live ET à l’arrache, l’année dernière à la Kidnapping, et parce qu’elles feraient un couple de l’enfer quel dommage qu’on ne puisse pas se reproduire entre femelle. (pour l’instant)

[Piu Piu] : La tout de suite je suis a Los Angeles et le nouveau Kendrick Lamar passe tout le temps à la radio et me rend hystérique ; même si ce n’est pas ce que je joue, il est vraiment génial. Sinon j’ai adoré une compile de musique électronique brésilienne des années 70-80 que j’écoute beaucoup en ce moment : Outro Tempo : Electronic And Contemporary Music From Brazil 1978-1992.

[TGAF] : 

DJ OUAI : Orphique et Princess Nokia

Carin Kelly : Le dernier Ep d’Alex Coulton

OKLOU : Le nouvel EP de Nkisi et le feat la de The Week end et Future “ Still coming out strong”.

Miley serious : Un groupe de post punk LITOVSK et sur le dernier Xosar.

[ABI] & [Rohmi] : Carlos Valdes, gros coup de coeur! Il a joué ce week-end avant Margaret Dygas, il a hypnotisé tout le monde! Et le live de Murphie Cooper et Gab Jr, deux artistes français à suivre absolument ! Enfin, notre chouchoute et de très loin, Laurine, du label Slowlife !

Votre track de peaktime ?

[KIDNAPPING] :  Je préfèrerai me faire couper un doigt plutôt que de te le donner ! Je vais quand même, avec les doigts qui me reste te filer le track de Pépite remixé par Lockart que j’ai beaucoup joué cette saison : ca s’appelle les Hiéroglyphes. Et dans le genre slow, tu peux écouter « éviter les naufrages » aussi d’eux. Pour les coeurs fragiles ou juste bousillés.

[Piu Piu] :  ca depend de beaucoup de choses mais en ce moment j’adore ricardo miranda ou Glenn Underground,  toujours hyper efficace.

[TGAF] : 

DJ OUAI : Butch Queen d’Ynfynyt Scroll ou Klap Perker de Kid Kishore

Carin Kelly : Speedy J – Something For Your Mind

OKLOU : Thast – Rep ur County (wristboi remix)

Miley serious : Kaptain Cadillac – Yeah yeah

[ABI] : Il y a beaucoup mais pour n’en citer qu’un, Mandar – Peace Force, un classique indémodable qui met le feu au dancefloor,

[Rohmi] : Moodyman – Dem Young Sconies 

Gigi Galaxy – Phantom

vendredi-21-avril-LaKidnapping

LE son qui vous fait véritablement voyager lorsque vous tombez dessus par hasard dans votre bibliothèque Itunes ?

[KIDNAPPING] :  MANGE POUR LE COEUR – LOYA

[Piu Piu] : l’album  de  Marc  Romboy  – Voyage de la planete

[TGAF] : 

DJ OUAI : Etienne Daho – Week-end à Rome (je parle d’un voyage dans le temps et non pas d’un voyage géographique hein (rires))

Carin Kelly : Black Marble – Pretender

OKLOU : Cloudface – Babak’s house

Miley Serious : Neil Young – Old man

[ABI] :  Blue Boy – Remember me

#InstantPromo : Vos futurs projets / collab ?

[KIDNAPPING] :  Alors oto promo beh ca y’est c’est la saison de l’amour, la Kidnapping fait sa tournée hors les murs. Bon je vais pas donner les dates ici parce que je vais me planter mais, on fera bientôt des Kidnapping ô ROsa bonheur, le vrai, face aux montagnes. Une fête de la musique sur un trottoir géant et une grosse Wanderlust aussi, Une saison à l’air libre, dans des grands espaces, espaces libres.

[Piu Piu] :  Plus de radio,  des  soirées Grooveboxx à  Paris et  en  Asie et plus encore!

[TGAF] :  Le 28 Avril, on jouera toute la nuit au Klub à Paris

[ABI] & [Rohmi] :  On est en train de travailler sur le prochain EP, un Various Artist. On voudrait se focaliser un peu plus sur la scène française. Notre pays est gorgé de jeunes talents, on aimerait les faire découvrir. On aimerait continuer aussi à organiser des évènements différents, apporter notre vision de la fête comme on le fait à Paris en province et à l’étranger… –

Et enfin, ce n’est pas la plus facile : quelle est votre définition de la Pop Culture ?

[KIDNAPPING] :  Whaaaaaat. Beh la Pop culture c’est pour les gens comme moi ! pour les filles et les fiils de prolos (entre autre) ! C’est l’envers de la culture savante, c’est l’accessible, c’est l’art qui se démocratise, qui se poubélise aussi parfois. C’est Wharol , c’est la réappropriation des codes culturels dominants, c’est un certain rapport la joie, c’est ma mère qui écoute RTL2.

[Piu Piu] : Jésus.

[TGAF] : 

DJ OUAI : Je ne sais pas si ça répond à la question mais pour moi ça serait vraiment quelque chose d’associé à la liberté et à la faculté de ne pas juger.

Carin Kelly : Pour moi la culture populaire trouve sa force dans le fait qu’elle ne soit pas élitiste et c’est ce qu’elle doit rester.

OKLOU : la culture populaire – pour moi elle est destinée à un large public, elle a un pouvoir d’union. Remplir des stades qui crient et qui chantent et qui sont contents ensemble.

Miley Serious : La pop culture est essentielle, c’est celle qui amène à une culture déjà donc à une ouverture, c’est celle qui permet d’aller plus loin.

[ABI] & [Rohmi] : pour ca on peut dire LES BAGGY JEANS ET LES PETITS TOPS VOLETS, à découvrir dans notre deniers collection RA+RE Clothing!

PDM

Instagram

Follow Us