[ITW] Birthday Party au Badaboum pour fêter les 5 ans du collectif Fils de Venus

Le jeudi 20 avril 2017 dans Bon plan, Music

16601599_801726799979080_2661007922565109250_o

Le collectif Fils de Venus fête ses 5 ans au Badaboum ce week-end. Avec un nom inspiré d’un cinéma porno à Pigalle on s’est dit que ça pourrait être cool de poser quelques questions à ces joyeux lurons. Cerise sur le gateau le line up sera 100% féminin

EVENT

J’ai vu que vous étiez un collectif plutôt actif, avec des membres (parfois éphémères) âgés de 21 à 24 ans. Combien êtes-vous en ce moment et qui fait quoi ?

Maintenant on est plus autour des 25 ans! on est 7 mais entourés de nombreux amis qui nous aident pas mal, ça dépend des disponibilités et des envies de chacun, un de nos membres, Cyril, est actuellement en train de devenir prof de yoga dans Himalaya (rires) ! On se répartit tout, les DJ organisent, les orgas djettent, c’est un joyeux bordel qui fonctionne.

Votre nom : Fils de Venus (allusion à un ancien cinéma porno à Pigalle nommé le Cupidon) mais aussi le fait de se qualifier de « LGBT – Friendly » et de le revendiquer, ou encore de vouloir que « les gens se chopent à vos soirées » (cf : article Inrocks) est-ce que le sexe / le porno vintage / l’amour sont des éléments indissociables de votre ADN ?

C’est toujours bon signe de voir les gens se choper sur le dancefloor !!! Question LGBT on ne se veut pas sectaire ou clivant, au contraire on est né d’un désir de mixité et de partage, on veut profiter de la nuit avec tous, l’amour c’est plutôt rassembleur, on le prône surtout pour dire qu’on se prend pas trop la tête, c’est la philosophie qu’on essaye de garder depuis les débuts.

J’ai vu que vous aviez passé plusieurs heures à gonfler 600 ballons de baudruche lors d’une soirée, ou qu’une panne du Sound System avait été meublé durant 5 minutes par l’accappella d’un artiste ! Nous aussi on veut notre anecdote croustillante sur une de vos dernières soirées

A la Java on a voulu faire une piscine à boules, problème, c’était que les gens ont commencé à jouer avec, à les lancer, on s’est rendu compte que les boules étaient assez lourdes pour presser les boutons des platines… c’était pas notre meilleur set!

Vous avez booké des artistes comme Abra, Tommy Genesis, Princess Nokia … qu’ont-ils en commun ?

Ce sont trois artistes très actuelles, qui dégagent une énergie assez dingue en live, tu sais pas toujours ce que t’écoutes mais tu sens que ça dépote, on dit souvent que le féminisme n’est plus à la mode, la preuve du contraire.

Pour booker un artiste j’ai lu que vous procédiez à un « vote » et à partir de 3 ou 4 oui, l’artiste était validé. Quel est l’artiste pour lequel vous avez dû le plus batailler ?

En général il y a plutôt consensus, on ne bataille pas trop, ça arrive même que certains membres du crew connaissent pas trop un artiste puis le découvrent pendant le concert ! On se fait confiance et c’est ce qui participe à l’écléctisme de nos programmations.

Vous interdisez-vous un style musical, ou dans vos soirées on peut entendre vraiment entendre en l’espace de 5 ou 6h du rock – funk disco – techno – Garage – dubstep et j’en passe ?

On ne s’interdit rien par principe, on aime mélanger les genres et les genres mélangés.

Qui est selon vous le prochain artiste à surveiller de près ?

Le nouvel album de Kelly Lee Owens est très lourd et on a hâte de la recevoir pour sa première date à Paris, demain au Badaboum à l’occasion de nos 5 ans.

Pouvez-vous me donner chacun 1 son que vous affectionnez particulièrement en ce moment ?

Ichon – Si l’on ride

Kelly Lee Owens – Oleic

Lala&ce – PDL

Balladur – Michela

Dis/Maze – Plastic Snakes

Gordon – Bleu Merle

The Blaze – Territory

Votre film préféré ?

Kids de Larry Clark

Et votre bo de film préférée ?

Phantom of the Paradise

Vos futurs projets ?

On a la deuxième édition de la VENS CLVB qui revient à la Machine le 20 mai, c’est notre formule orientée électronique/live, puis on a un été très chargé, avec notre participation au Peacock Society et au  Bon:air festival (Marseille) et plein d’autres surprises à venir !

Si vous aviez plus de temps, que vous étiez plus nombreux et que vous aviez plus d’argent vous vous concentreriez sur… ?

Un festival, pourquoi pas un label, virer le monop’ et rouvrir le Cupidon!

Votre définition de la pop culture ?

Du son pour pecho et des gifs ;)

Instagram

Follow Us