Dure Vie et Badaboum s’allient pour créer les soirées DISCO DISCO

Le vendredi 14 avril 2017 dans Interview, Music

Hors Meat Disco logo

Revenir – le temps d’une soirée – aux années disco ça vous tente ? C’est ce que propose Dure Vie & Badaboum avec leur nouveau format de soirée. On leur a posé quelques questions, afin de voir ce qu’ils avaient derriere la tête

Combien êtes-vous dans ce nouveau projet – qui fait quoi ?

Nous sommes cinq à l’origine du projet : les trois fondateurs du club le Badaboum et nous-mêmes les fondateurs du webzine et des événements Dure Vie. Ils s’occupent de l‘exploitation et la logistique, et nous nous occupons de la programmation et de la direction artistique. Nous travaillons ensemble sur la communication, la presse et les partenariats.

Pourquoi avoir choisi le mouvement culturel de la / du disco en particulier ?

C’est une musique qui nous touche personnellement, et nous sentons qu’il est temps de proposer des événements de cette taille à Paris. Beaucoup de djs internationaux que nous aimons jouent du Disco dans leurs sets, c’est souvent frustrant d’entendre cette musique uniquement partiellement ou en début de soirée. C’est une musique extrêmement festive qui donne le sourire, et surtout c’est une musique fédératrice qui rassemble non seulement un public habitué à sortir en club, mais aussi des personnes qui ont simplement envie de faire la fête autrement. Nous avons aussi choisi ce mouvement pour tout l’univers qu’il communique surtout visuellement, ce qui nous permet de pouvoir oser naturellement un dresscode très excentrique et sexy pour tout le monde. Et de notre côté nous avons l’opportunité de nous amuser avec la scénographie et la décoration.

Les années disco représentent quoi pour vous ?

Comme toutes les grandes périodes symboliques que nous n’avons pas vécues, l’idée que l’on s’en fait relève fatalement du fantasme. On imagine un univers très intimiste caché de tous, où toutes les folies y sont permises et visibles dans les mentalités, le look et la vision de la vie. Musicalement, c’est une musique extrêmement festive et riche de par le rythme, la diversité des instruments et la beauté des chants. Visuellement il y a deux directions distinctes mais qui peuvent être complémentaires : le côté strass et paillettes dorés et argentés mais aussi une palette de couleurs bien flashy qui vacille entre style old school et style volontairement cheap.

3 tracks disco qui symbolisent votre soirée ?

Young and Company – I like what you’re doing to me

Whirlpool Productions – From Disco To Disco

DJ Pierre – Get Ya Buzz On

Si la disco devait avoir un(e) seul(e) porte-parole, ce serait…?

Patrick Hernandez sans hésiter ! Non en vrai il y en a beaucoup… Donna Summer, Jacki Moore, les membres des groupes Chic et Earth Wind and Fire, Cheryl Lynn, Curtis Mayfiel…

Le film selon vous qui dépeint le mieux cette période historique ?

On pense forcément à : « La Fièvre du samedi soir » de John Badham, un film grand public qui a marqué l’histoire du cinéma à cette époque et a largement contribué à la diffusion massive de la musique Disco.

Lorsque la « vague » disco était à son apogée où fallait-il se trouver selon vous ?

À New-York sans hésitation, plus précisément au célèbre club Studio 54.

Votre définition de la pop culture ?

Une culture nouvelle précédemment confidentielle qui a su touché le plus grand nombre grâce à des moyens de diffusion massive.

Event

merci !

DJ Pierre

Instagram

Follow Us