On était à Morlaix pour fêter les 20 ans du Panoramas Festival, on vous debriefe

Le mercredi 12 avril 2017 dans Bon plan, Music

pano

On vous embarque avec nous pour vous raconter les coulisses de l’un des plus gros festivals de musiques électroniques de France : le Panoramas Festival

Pour avoir une idée globale de l’ampleur du festival, voici le Line Up (du vendredi seulement)

 


Chapiteau :

21h25 – 23h00 : Citizen Kain

23h00 – 00h25 : Acid Arab

00h25 – 1h50 : Bon Entendeur

2h15 – 3h45 : Simina Grigoriu

3h45 – 5h30 : Charlotte de Witte


Grand Hall :

20h00 – 21h30 : Naives New Beaters

21h30 – 22h50 : Thylacine

22h50 – 00h50 : Malaa

00h50- 2h20 : Vitalic

2h30 – 4h00 : Adam Beyer

4h00 – 5h30 : Popof B2B Julian Jeweil


 

Pour fêter les 20 du Panoramas festival de Morlaix, on vous débriefe de notre soirée :

.

19h30 – Après 4h de train, nos équipes arrivent sur les lieux, on pose nos affaires dans les loges. Sur le chemin pour venir, le cortège de voitures de festivaliers ne cessait de s’agrandir, les accès principaux pour accéder au festival sont complètement bouchés : les gens sont chauds.

.

19h45 – 15 minutes avant le début du concert des Naive New Beaters. Nous avons juste le temps de récupérer quelques pintes dans la tente « presse » où les artistes (tel que les Birdy Nam Nam, N’to, Vald ou encore Salut c’est cool) se succèdent pour répondre aux questions d’Alexis Bernier, fondateur de Tsugi magazine, que nous avons d’ailleurs interviewé il y a peu : ICI

.

20h10 – Ca commence ! David Boring des Naive, égal à lui même, apostrophe le public tel un ami de longue date, chante et saute de partout. Le groupe alterne entre vieilles productions et chansons issues de leur nouvel album, le festival commence bien.

.

21h00 – Il reste 30 minutes de concert des Naive, mais on va voir du coté Chapiteau, c’est Citizen Kain qui s’occupe de chauffer l’armée de Bretons saouls en formation serrée devant lui. 

.

21h45 – Nous retournons dans le Grand Hall voir le live de Thylacine. Y a t’il un décalage horaire entre Morlaix et Paris ? Il n’est pas 22h que les gens semblent déjà être dans le peaktime de la soirée, l’effet Thylacine peut être, ou l’alcool.

.

23h00 –  Acid Arab a un petit souci de plateau, ils joueront moins longtemps que prévu. Le nouveau live est mitigé, alternant entre anciennes et nouvelles productions (qui laisse parfois le public un peu pantois). Nous pouvons tout de même souligner la prise de risque, et les « classiques » qui font toujours leur effet.

.

00h50 – C’est Vitalic et son nouveau live qui va commencer, le public est déjà très très chaud, Malaa (qui jouait juste avant) a fait du bon travail. Cela fait maintenant une heure que les montées, les breaks, les mélodies et les basses de Vitalic font danser les quelques 4 ou 5000 festivaliers devant lui.

panoo

2h10 – On change de salle pour revenir dans le chapiteau et voir ce que Simina Grigoriu, jeune Hongroise et femme de Paul Kalkbrenner, va nous proposer. Sa techno presque industrielle, contraste avec la House jouée par Bon Entendeur auparavant. Sans surprise le ton monte, nous voilà donc plongés dans de la techno Berlinoise, de quoi nous occuper une bonne heure, et nous chauffer doucement pour ce qui arrive ensuite.

.

3h10 – On fonce voir Adam Beyer et ce, jusqu’à la fin de son set à 4h. Il tabasse, mais c’est un vrai plaisir. Une armée de zombies Bretons fait face à la techno du DJ producteur Suédois, joli voyage.

.

4h30 – C’est Charlotte de Witte qui s’occupe du closing dans le chapiteau, face à elle Popof B2B Julian Jeweil… La concurrence était rude mais le Chapiteau ne désemplit pas. Pour avoir vu 2 semaines auparavant Popof, à lHibernation Festival, on préfère voir ce que nous réserve Charlotte, on reste nous aussi.

20170408_031700

5h10 – Avec la fatigue accumulée de la fin de semaine, les 4h de train, et le manque d’alcool… nous prenons la sage décision de rentrer à l’hôtel.

.

10h – Nous sommes à la gare de Morlaix, frais comme des gardons, certains festivaliers dorment à même le sol, petit bain de soleil matinal. Allez, plus que quelques heures et le festival re-ouvrira ses portes pour une deuxième soirée de festivité.

C’était quand même pas mal ces 20 ans.

PDM

Instagram

Follow Us