Le gros fail de la semaine : la sortie et le retrait presque aussitôt de la campagne Pepsi

Le mardi 11 avril 2017 dans Grand Angle, Lifestyle

Pepsi-Ad-3

Pepsi réalise sa nouvelle campagne publicitaire. Mais sans le recul nécéssaire, créée aussitôt la polémique

Le géant américain, et rival historique de Coca Cola, tente de s’approprier les codes du mouvement de protestation « Black Lives Matter » pour séduire les Millenials dans sa dernière campagne publicitaire, sauf que tout ne s’est pas passé comme prévu…

Il faut le souligner, l’opération était de base périlleuse : utiliser un des mouvements sociaux les plus virulents de ces 20 dernières années aux Etats-Unis à des fins commerciales, l’idée a de quoi laisser perplexe. Si le sujet est plus que discutable sur le fond , la forme n’est malheureusement guerre mieux.

Synopsis : Kendall Jenner (la « Kardashian » la plus bankable du moment…), dans son propre rôle, est en pleine séance photos, concentrée sur les objectifs. Devant elle, des milliers de jeunes manifestent dans la rue de manière pacifique avec des slogans ni très engagés, ni très engageant… Sur les pancartes figurent des messages de paix et d’amour, vraiment pas modernes, les gens chantent, rient, jouent de la guitare, bref l’ambiance est bon enfant pour ne pas dire carrément mièvre. Notre starlette en plein shooting se laisse déconcentrer peu à peu, un jeune homme la regarde, et d’un signe de la tête l’invite à rejoindre le mouvement.

Notre diva quitte donc le plateau, jette sa perruque blonde de manière désinvolte sur la pauvre assistante (noire, au passage…), elle essuie son rouge à lèvre avec son poignet et fonce rejoindre le mouvement. D’un pas décidé, et canette à la main, la jeune femme remonte le cortège (qui l’acclame) et donne sa canette à… un policier qui barre la route à la manifestation. La chute de l’année. Aïe.

En fond, la chanson « Lion » chantée par Skip Marley, n’arrange rien à l’affaire

On pourra entendre en refrain

« We are the lions, we are the chosen
We gonna shine out the dark
We are the movement, this generation
You better know who we are, who we are »

Traduisez :

« Nous sommes les lions, nous sommes les élus
Nous allons briller dans le noir
Nous sommes le mouvement, cette génération
Vous savez mieux qui nous sommes (désormais), qui nous sommes »

Ce qui choque les internautes, c’est qu’une marque de boisson s’approprie un sujet aussi important et symbolique que la lutte contre les violences policières faite aux Afro-américains, pour augmenter son chiffre d’affaire et réduire son message à une proposition si faible.

Pour cette campagne de publicité Pepsi s’est passée d’agences, ce qui pourrait expliquer que le film manque cruellement de recul à l’image d’une marque qui n’aura pas su sortir la tête de son guidon.

170405-pepsi-composite-cr-0807_14fe29bb715f07716b97c1c1bd550a82.nbcnews-ux-2880-1000

Point de départ de la hire des internaute, ce plan calqué sur une des photos qui avaient fait le tour de la toile. Les internautes (dont la fille de Martin Luther King et Judd Apatow) n’ont pas du tout apprécié que la multinationale américaine s’empare d’un  mouvement social secouant l’Amérique depuis maintenant 5 ans.

Capture d’écran 2017-04-11 à 11.18.35

« Vous pensez que Kendall Jenner résout tous les problèmes soulevés par le mouvement ‘Black Lives Matter’ en donnant un Pepsi à un policier? Inspirant »

Capture d’écran 2017-04-11 à 11.22.24

Instagram

Follow Us