[Itw] On a rencontré le trio de choc : FAIRE

Le lundi 23 janvier 2017 dans Interview, Music

AVOC-9_GF

On a rencontré FAIRE avant leur montée sur scène des Inouïs, tremplin musical pour rejoindre le festival du Printemps de Bourges.

Une fois bien installés dans une salle d’enregistrement du studio FGO – Barbara, nous voilà prêts. L’interview des trois lascars peut commencer.

  • Pourquoi « FAIRE » ?

La raison principale, c’est de se mettre un bon coup de pied au cul, on en avait marre que nos projets trainent alors on s’est dit, on va s’appeler FAIRE, comme ça : plus le choix, on a une idée, on la traduit en chanson et on fonce !

La deuxième raison c’est qu’on fait tout nous-mêmes: création, production, écriture.. et enfin, de manière générale on trouvait le nom cool, facile et symbolique.

  • Sur scène, comment ça marche ?

On est toujours super chauds ! Après, ça nous arrive de faire des lives psychédéliques dans des églises ou des expos… Dans ces cas-là, forcément, on ne saute pas partout (rires). On a l’habitude de jouer sur des petites scènes et on a plein de câbles, donc on doit jouer rapprochés les uns des autres. Au début, on laissait une grosse place à l’impro dans nos sets, le public nous orientait avec son énergie. Avec le temps, et pour se préparer à des scènes comme celle des Inouïs (tremplin pour accéder au Printemps de Bourges), on est obligés de préparer de manière beaucoup plus sérieuse notre live.

  • FAIRE présente FAIRE en 15 secodnes

« Trois débilos qui s’énervent derrière leurs machines » (rires). FAIRE, pour nous, c’est un style de vie qu’on transcrit via notre groupe, notre projet musical. On fait tout nous-mêmes, donc c’est un moyen de tout sortir de nos têtes, de « faire » quoi. C’est une chance, qu’on ait plutôt la même vision niveau production musicale, et on ne trouvait pas de gars qui sache nous amener là où l’on voulait aller, à partir du moment où l’on a fait ça tout seuls, on a fait un truc qui nous parlait vraiment.

16229811_10211973486763063_789511075_o

  • Comment définiriez vous votre musique ?

De la Gaule Wave, on aime bien le côté vieille France.

  • Un album par décennie depuis 1960?

60’ : Classique : the White album ?

70’ : L’album de suicide qui s’appelle ‘Suicide

80’ : Yellow Magic Orchestra

90′ : hum.. Nirvana ?

  • Le parcours d’un artiste que vous aimeriez avoir ?

L’univers qui s’est créé autour du Krautrock. C’est un rock qui s’est crée en opposition au rock américain, et c’était des heures et des heures d’impro, de réunions d’artistes. Des collectifs d’artistes qui faisaient ça à Düsseldorf ou Berlin. Ca a crée des groupes comme Kraftwerk, c’est parti d’un art global. Le groupe CAN aussi, très cool !

  • Question cadeau : vous avez un jeton spatio-temporel. Vous allez où, faire quoi ?

Chez les Grecs ça nous plairait bien ! (rires)

  • 3 films cultes?
  1. Mademoiselle (par le réalisateur du cultissime Old boy),
  2. Buffalo 66 de Vincent Gallo (Les affranchis)
  3. La deuxième version de l’homme qui en savait trop de Hitchcock
  • Les 3 projets musicaux actuels que vous aimez / suivez ?
  1. Prince Rama (2 sœurs) new-yorkaises qui font des conférences un peu partout, et c’est vraiment dingue, c’est un des meilleurs concerts qu’on ait vu.
  2. Zombie Zombie 
  3. Groupe de L.A qui s’appelle cosmonauts
  • Comment définiriez-vous la Pop Culture ?

A la base c’est une musique populaire, sauf qu’avec les années, le mot pop a évolué. Aujourd’hui, quand on parle de pop, on parle d’un style plus commercial, qui s’adresse moins « au peuple » c’est de la chanson quoi.

Vous vous sentez pop ?

Disons qu’on se popifie plutôt. Mais la pop culture n’a plus rien avoir avec la culture pop d’antan.
Tu peux assimiler un style vestimentaire avec une culture comme le punk ou le rock mais la culture pop d’aujourd’hui ? Pas vraiment..

FAIRE dans 6 mois ?

On va bientôt sortir un EP, qu’on a écrit au Mexique, entièrement auto-produit mais distribué par notre label : Microqlima.

De bons concerts qui arrivent (comme Le Psych Fest). On aimerait bien retourner au Mexique également, et de manière générale sur les routes en tournée. Quelques tracks arrivent pour l’été.

16231136_10211973481362928_1161588085_o

PDM.

Instagram

Follow Us