Adraste, le nouveau correspondant culinaire de BETC POP

Le mardi 08 novembre 2016 dans Gastronomie, Lifestyle

adraste-logo-zoom

Nouveau personnage mystère de l’équipe POP, Adraste décloisonne la critique gastronomique en s’invitant chaque semaine dans les meilleures adresse de la capitale.

La définition exacte de sa mission :

Un élan : partager le plaisir d’un moment et l’amour d’un lieu

Un point de vue : faire à manger est un acte important. L’origine des produits une responsabilité envers les clients et les agriculteurs.

Une quête : chercher l’intention du chef et/ou du restaurateur, parfois un seul et même homme, et comprendre où, chez qui et ce que l’on mange

Un maître : Edouard Nignon, chef de son état, pour lequel mets, vins et poésie allaient de pair dans ses odes a la gastronomie.

Une idée : dans un restaurant s’invitent d’autres arts, d’autres éléments que la cuisine: architecture, design, agriculture, culture, œnologie, art de vivre, musique… Par table, j’entends donc un sens plus large que la simple appréciation des plats. Mon humble souhait est donner un éclairage global et personnel sur les lieux visités.

Un combat : lutter contre la pornographie culinaire, autrement dit la prolifération des photos de plats sur le net, afin de ne pas gâcher le plaisir de la découverte de nos lecteurs. Pour un point de vue étayé sur le sujet, je conseille la video sur Madfeed de Fulvio Pierangelini, un des plus grands chef italiens, dans laquelle il explique pourquoi il ne pouvait plus exercer, notamment en raison de l’émergence des blogs gastronomiques.

Une signature : Adraste. pas un critique gastronomique de profession, plutôt un épicurien ayant déjà beaucoup mangé et beaucoup rêvé de plats, de cartes et de lieux .

Pour ne plus rien manquer des aventures d’Adraste, rendez-vous sur instagram

Instagram

Follow Us