24h Avec Nuits Electriques

Le mardi 08 novembre 2016 dans Playlist 24h avec

Cinquième édition des Nuits Électriques le 11 et 12 novembre à Lille, hippodrome de Marcq-en-Barœul.

Tous en piste, Les Nuits Electriques 5è du nom, c’est déjà ce weekend du 11&12 novembre à l’Hippodrome de Marcq en Baroeul en banlieue de lille avec une programmation complètement DADA avec Dixon, The Avener, Apollonia, Claptone, Max Cooper ou encore Traumer et Charlotte de Witte. Le programmateur, Anthony Ferrat de l’agence MIALA, nous raconte sa journée en musique, comme si on y était :

08h > Un*Deux – Paramour

TGIF. Vendredi 11 Novembre pour être précis, c’est le jour J pour les Nuits Electriques de Lille. Direction Gare du Nord, avec la pépite d’Un*Deux, le poulain de cette édition, dans le casque. Ca tombe bien, c’est aussi la bande son du teaser des LNE (aka Les Nuits Electriques). Et le titre nous va à merveille, tout ça n’est qu’une grande histoire d’amour. Instant bisounours.

09h > June Evans – Hardly Need To Say

On se cale dans le TGV avec la dernière compile de Jeremy Underground « Beauty », une sélection de raretés jazzy, funky ou soulful mais toujours groovy. Du miel pour les oreilles, et on se remémore avec plaisir sa venue l’an dernier et ce back2back d’anthologie avec son acolyte Motor City Drum Ensemble. Les Nuits Electriques, c’est aussi une histoire d’amitié. Instant Bisounours #2

10h > Isaac Delusion ☀ Midnight Sun

Une heure à peine, et nous voilà déjà arrivé. Une pensée à ceux encore coincés dans le périph’ parisien. La ritournelle d’Isaac Delusion – passé par LNE il y a qq années – et le soleil du Nord, le parfait combo pour illuminer cette belle journée. Lunettes de soleil de rigueur !

11h – Pachanga Boys – Time

La course contre la montre est lancée. Passage à l’hippodrome pour saluer les vrais travailleurs. La salle est en plein montage. Eux sont là depuis le petit matin pour installer scène, sons et lumière… Respect, Les Nuits Electriques appartiennent à ceux qui se lèvent tôt.

12h – Cassius – Ibifornia

La scénographie prend doucement forme. La Tropical Room, le mini-club exotique se pare de sa végétation et de sa déco totalement « jungle ». On se croirait en plein trip « Ibifornia » de Cassius, tiens tiens on ne les aurait pas reçus il y a deux ans eux ?

13h – Kaytranada – Glowed Up (feat. Anderson .Paak)

Ouloulou, la grande salle commence à vibrer. Rien de tel qu’un bon son bien rond comme celui de Kaytranada, lui aussi un ancien des LNE, pour tester le système, du L-Acoustic en multidif. Propre et puissant. Comme on aime.

14h > Hudson Mohawke – Watch Dogs 2

Après le son, les lumières. Le track d’HudMo (LNE 2012) est la parfaite bande son pour lancer la créa OX, tout en LED et totalement « futur ». On se croirait dans un jeu vidéo, ça tombe bien ce titre en illustre un. On était prévenu, cette année, Les Nuits Electriques ont mis le paquet sur la scéno. Banco !

15h – Jacques « Tout est Magnifique »

Le téléphone sonne. Coup de fil de l’ami Jacques. On lui raconte qu’on est à Lille pour les Nuits Electriques, il se rappelle de sa venue l’an dernier – sa première dans le ch’nord – et de sa rencontre avec Agoria avec qui il partagera moult fois la scène par la suite. Il nous dit qu’il reviendrait bien prochainement. Instant Bisounours #3

16h – Charlotte de Witte – Trip

On repasse la tête à l’intérieur. La sono bastonne le track de Charlotte de Witte, une des locales de l’étape dont la techno est aussi puissante que racée. C’est bon le soundsystem est calé.

17h – Jean-Jacques Perrey « E.V.A. »

L’adrénaline monte. Le temps d’aller se relaxer avant l’ouverture des portes et de faire un hommage à un grand monsieur, précurseur de la musique électronique qui nous a quitté ses derniers jours. Instant nostalgie.

18h – Danny Brown – Really Doe ft. Kendrick Lamar, Ab-Soul, Earl Sweatshirt

Instant sieste ? Non pas le temps de niaiser. Pour boucler les dernières formalités, on passe en mode RAP. Y a pas que l’electro dans la vie, non ? Alors on se lève tous pour Danny … Danny Brown :)

19h – Solange – Don’t Touch my Hair

On se pomponne, c’est le grand soir. Instant glamour avec la sœur de Beyoncé dans les enceintes.

20h – The Mekanism – Acid Love

Diner à quatre têtes avec la triplette d’Apollonia, on leur apprend que notre frenchie The Mekanism, qui jouera le samedi dans la Tropical Room, vient de signer pour son premier long format sur le label de … Seth Troxler. Petite fierté !

21h – Inner Sense – MoTP

On papote, on papote et on en vient à parler d’Inner Sense. Les trois adorent le track mais ne savaient pas que c’était un régional de l’étape. Deuxième révélation de la soirée :)

22h – Motor City Drum Ensemble – Raw Cuts #1

En route pour l’Hippodrome, l’atmosphère se fait électrique, évidemment. Un classic de MCDE qui met tout le monde d’accord dans le van. Tout le monde est prêt à monter sur ses grands chevaux ?

23h – Traumer – Classroom

C’est le français aux multiples alias, Roman (mais aussi Marion) Poncet, Adventice avec son acolyte DJ Deep ou Möd3rn avec Maxime Dangles et Electric Rescue, qui lance la course avec sa casaque Traumer. C’est hypnotique, c’est mental, c’est profond. Ca commence à galoper sur la piste.

24h – Pan-Pot – Fugitives (Joseph Capriati Remix)

Saut d’obstacle, on se faufile dans la foule pour s’immerser dans la Tropical Room. Amelie Lens a déjà démarré son all night long avec sa camarade Charlotte. Pan-Pot, ça dépote !

01h – Max Cooper – Waves

Dans la Nef, Max Cooper & sa techno mélodique sublimée par la création OX … Pfffiou, on est bien là.

02h – Ø [Phase] – Perplexed (Rødhåd’s Extended Mix)

On est bluffé par l’énergie envoyée par ce petit bout de femme de Charlotte de Witte. Attention, on pourrait vite tomber amoureux.

03h – Andres – New For U

LNE, c’est 2 salles / 2 ambiances. Et pour une fois, la House est à l’honneur dans la big room avec les trois mousquetaires Apollonia qui enchainent pépite sur pépite. Tout le monde les bras en l’air, grand sourire … on est bien là !

04h – 808 State – In Yer Face (Bicep Remix)

Excitation maximale, Dixon est dans les starting block. C’est sa toute toute première fois à Lille. Le disc-JOCKEY  #1 (d’après la bible Resident Advisor) à l’Hippodrome. Tout est normal !

05h Mano Le Tough – Energy Flow (DJ Koze Miles and More Remix)

J’adore quand un plan marche sans accroc. Instant Agence Tout Risque.

06h Eagles & Butterflies « X »

Comme le dit l’autre, le dj’ing ce n’est pas un sprint mais une course de fond. Dixon trottine, s’emballe progressivement jusqu’au galop avant de redescendre au pas pour mieux repartir…  Un closing magistral ! Chapeau l’artiste !

07h Møme Aloha

Retour en van, au dado et qu’entend-on à la radio, le gamin Møme et son tubesque Aloha, mais ça c’est le programme du lendemain. Là, on retourne aux écuries !

Instagram

Follow Us