[ITW] Norah Jones est de retour

Le vendredi 07 octobre 2016 dans Interview, Music

Aujourd’hui sort « Day Breaks » le nouvel album de Norah Jones

Nous avons la chance d’être le seul média web à rencontrer dans les salons sublimes du Shangri-La celle que des millions de personnes ont découvert il y a déjà presque 15 ans avec l’intemporel « Come Away With Me ». Depuis, Norah a lâché le piano pour se mettre à la guitare (avant de se remettre au piano), a fait un duo avec Ray Charles et un album avec le chanteur de Green Day, elle est devenue mère, a sans doute fait l’équivalent de plusieurs fois le tour du monde en tournée et reviens à ses premiers amours jazzy après un détour par la country, le blues et le rock.

14481-S4A0737_v2

 

C’est votre 6eme album studio, comment est-il né ?

Ca s’est fait très naturellement, j’avais à la base très envie de travailler avec certains musiciens, mais pour ça il me fallait des chansons ! J’ai donc pris le temps d’en écrire un certain nombre pour avoir un nouveau matériel de base et pouvoir ainsi bosser avec les gens qui correspondaient le plus à chaque morceau.

 

Wayne Shorter, légende vivante du jazz collaborant sur 4 des morceaux de « Day Breaks », faisait-il partie de ces musiciens qui vous ont inspiré l’envie de faire cet album ?

J’avais déjà joué avec lui deux fois, la première il y a plus de 10 ans sur un album hommage à Herbie Hancock, et au Kennedy Center pour les 75 ans de Blue Note. C’était à chaque fois fun, donc j’avais envie de renouveler l’expérience, mais pour ça il me fallait vraiment les bonnes chansons donc j’ai travaillé un peu plus d’un an et demi avant de lui proposer cette aventure.

 

La collaboration semble être votre exercice artistique préféré, vous avez même sorti un album uniquement basé sur le featuring

C’est tout simplement parce que c’est fun ! Mélanger les univers musicaux, apprendre toujours de nouvelles choses via les autres, qu’on ait des racines communes où qu’ils soient complètement à l’opposé de notre univers… C’est comme des copains, on aime avoir des amis mais c’est aussi très agréable d’aller boire un café de temps en temps avec cette personne qui n’a pas du tout la même vie que nous mais qu’on aime bien !

 

Vous jouez de la musique américaine, dans la mesure où vous êtes passée par le jazz, la country, le rock, le blues…

J’ai grandi avec ces musiques, elles résonnent fortement en moi, c’est ma maison ! Mais je ne suis pas fermée, j’écoute beaucoup de genres de musique différents, de là à composer avec et les jouer c’est autre chose.

 

Vous retournez aux racines jazz qu’on avait découvert via « Come Away With Me », un titre et un album qui ont ouvert le grand public à ce genre souvent jugé trop élitiste. A quoi ressemble votre public aujourd’hui ?

C’était des chansons, des chansons toutes simples, profondément influencées par le jazz, mais pas vraiment un album de jazz ! « Day Breaks » est beaucoup plus affirmé que « Come Away With Me » dans le prisme jazz, dans l’utilisation de la contrebasse, dans les collaborations qu’il contient. Mon public est assez varié. Mais c’est vrai que je suis mitigée quand je rencontre des jeunes adultes qui me disent « Wahou, ton album était le premier album de jazz que j’ai écouté étant petit ! » parce que d’un côté c’est un privilège incroyable et de l’autre j’avais l’âge qu’ils ont maintenant lorsque c’est sorti, j’ai l’impression que c’était hier ! Je ne fais de toutes façons pas de musique pour toucher un public particulier, j’ai toujours une approche organique, je ne cherche pas à plaire particulièrement ou à adapter ma création pour rentrer dans une case.

Qu’est-ce que la Pop Culture pour vous ?

C’est aussi passionnant qu’énervant. Je ne me suis jamais considérée comme faisant partie de la Pop Culture malgré le succès du 1er album qui l’a sans doute infiltré un peu. Je n’en sais rien ! En tout cas je sais que je la connais mal.

Un son par décennie ? 

50s – ‘Kind Of Blue’ Miles Davis – bonus decade!

60s – ‘In A Silent Way’ Miles Davis

70s – ‘Blue’ Joni Mitchell

80s – ‘Violent Femmes’ Violent Femmes

90s – ‘Nevermind’ Nirvana 

00s – ‘Yankee Hotel Foxtrot’ Wilco

10s – ‘Lemonade’ Beyoncé 

A la rencontre de @norahjones ! #Itw à venir sur Betcpop.com #staytuned #bluenote #jazz #interview

Une photo publiée par BETC POP (@betcpop) le

By Joz2p

 

Instagram

Follow Us