Weather Festival : les tracks à retenir

Le lundi 06 juin 2016 dans A l'écoute, Live report, Music

Une photo publiée par @betcpop le

Le Weather Festival s’est achevé hier soir après trois jours intenses et riches en musique. Retour sur les tracks qu’il ne fallait pas louper.

Et oui c’est lundi et la quatrième édition du Weather Festival s’estompe, et malheureusement de manière plus rapide que ces trois jours de fatigue accumulés. Au cours de ces 46h de musique, un nombre incalculable de morceaux a été joué et de nombreuses découvertes ont été faites. On vous fait le récap des tracks entendues au cours de ces trois jours à rajouter de manière impérative dans sa bibliothèque musicale.

Vendredi : 

 Scène Printemps – Tuskegee aka The Martinez Brothers & Seth Troxler : Ejeca – Meme

C’était l’un des sets que l’on attendait le plus et Seth Troxler et les Martinez Brothers n’ont pas déçu. Belle cohésion scénique, transitions implacables et surtout une très belle sélection ! Grosse mention pour ce track d’Ejeca avec cette ligne de synthé (qui n’est pas sans nous rappeler le fameux morceau de Floorplan aka Robert Hood) et ce vocal mystique.

Scène Printemps – Henrik Schwarz : Amadou & Mariam – Je pense à Toi (Henrik Schwarz Remix)

Henrik Schwarz nous a régalé avec son live toujours aussi bien construit. Joli moment de poésie avec son remix d’Amadou & Mariam. En bonus, on vous met la version live captée sur le moment ici.

Scène Printemps – Dixon : Fango – Rectum (Original Mix)

Ah les sets de Dixon au petit matin ! De la mélodie, des phases planantes, une construction savamment orchestrée et un levé du jour venant sublimer le tout. En tout cas, on peut vous dire que ce track de Fango nous a mis un sacré coup de pied aux fesses (ouh la blague…) !

Samedi : 

Scène Été – Motor City Drum Ensemble : Cortex – Mary et Jeff

C’est avec plaisir qu’on retrouvait MCDE sur la scène été pour une petite partie de chaloupage en règle avec des sons groovy comme il sait si bien les faire. On peut lui reprocher de ne pas avoir pris trop de risques, en rejouant certains titres qu’on a l’habitude d’entendre (cf sa Boiler Room du Dekmantel). Mais on ne lui enlèvera pas son don pour nous mettre le sourire aux lèvres – à l’image ici de son track de closing.

Scène Printemps – RPR : John Dimas – Donkey Clone

Les roumains de RPR aka Raresh, Petre Inspirescu et Rhadoo n’ont pas dérogé à la règle et nous ont offert un set de 5h de haute voltige – et ce malgré la petit flaque présente sur le dancefloor !

Scène Burn Light It Up – Daniel Wang :

La scène @burn_energy #Lightitup en transe devant @danielwang ! 🔥🔥🔥

Une vidéo publiée par @betcpop le

La scène Burn #LightItUp a rassemblé tout le week-end un line up propice à la house funky et dansante ; bon nombres de pépites ont été distillées !

On se rappellera également de l’excellent producteur Nick Holder le vendredi lancer un remix bien senti de Michael Jackson ou bien encore de Marquis Hawkes installant la bonne humeur avec le morceau « I Can Feel Your Body Rock ».

Le samedi, Nick V chauffait à blanc la stage avec ce morceau de 1994 et laissait ensuite la place au légendaire Dj new-yorkais Daniel Wang et son penchant disco/funk. Akirahawks jouait par la suite un « Relight My Fire » pour littéralement enflammer la scène Burn.

Bonne nouvelle : vous pouvez retrouver les sets qui étaient retransmis en live sur Nova >>> ICI <<<

Dimanche : 

Ce fut un grand b2b entre Ricardo Villalobos et Zip que l’on a pu écouter tout au long du dimanche après-midi sous un soleil qui faisait son grand retour sur le tarmac du Bourget. Les mauvaises langues auraient pu parier sur un Ricardo « un peu fatigué » (oui on se l’accorde ça arrive de temps en temps…) mais ce fut parfait !

Scène Hiver – Len Faki : HMC – Life Support System

Comme à son habitude, Len Faki n’était pas là pour faire de la dentelle. En témoigne ce morceau de HMC qui est venu clôre un set effrené. La version live de l’ami Len est à retrouver ici.

Scène Automne – Richie Hawtin : Plastikman – Spastik (Dubfire Rework)

Impérial du début à la fin, Richie Hawtin a su cloturer cette quatrième édition du Weather avec brio, nous laissant de beaux souvenirs en tête et des jambes un peu fatiguées. Sachez qu’il publie toutes ses tracklists en live directement sur son compte live Twitter, si vous avez envie de retrouver des pépites passées au cours de ces 4h de set.

by Pierre

Instagram

Follow Us