[ITW] We Love Green par son public

Le jeudi 02 juin 2016 dans Interview, Lifestyle


wlg

Vous avez interviewé We Love Green, voici leur réponses !

We Love Green a répondu à vos questions ; merci à toutes les questions pnlisées, un peu trash et complètement absurde. On en a sélectionné 6 qui représentaient au mieux votre humour et vos réels tourments pour l’environnement. Après ça, il est tant d’enfiler ses bottes et d’aller danser.

Comment concilier un festival nécessitant de nombreuses ressources énergétiques (lumières, son..) avec la protection de l’environnement ? @Thomas

We Love Green a pour objectif de limiter au maximum son impact sur l’environnement que ce soit direct, à savoir sur le site qui l’accueille, mais aussi indirect en limitant au maximum sa consommation de ressources et ses émissions carbones. Agir selon une logique éco-responsable implique de prendre en compte ces données dans toutes les décisions prises par l’organisation et de mettre en place des actions spécifiques pour limiter l’impact du festival sur l’environnement autour de 5 axes : gestion des déchets, énergie, transports, eau et d’alimentation. (Toutes les infos ici)

via GIPHY

Pensez-vous que PNL soient préoccupés par l’environnent ? @Matthieu

Ce sont les artistes qui choisissent de jouer à WE LOVE GREEN plutôt qu’ailleurs alors quon a des moyens moindres par rapport à dautres festivals,ça répond en partie à la question chico, pour en savoir plus il faudrait en discuter avec eux. ;-)

« We love green » a-t-il pour vocation de propager ses valeurs environnementales dans le paysage musical français en travaillant avec d’autres festivals ? @Mamac

WE LOVE GREEN a une volonté d’utiliser son rôle de porte voix pour apporter sa pierre à l’édifice dans la prise de conscience générale face aux enjeux actuels du développement durable.  WE LOVE GREEN fait désormais partie des événements et des acteurs de référence sur l’intégration du développement durable dans les festivals, et à ce titre est invité à participer à de nombreuses conférences en France et au niveau européen, pour y partager son expertise : AMSTERDAM DANCE EVENT (PAYS-BAS), SALON HEAVENT PORTE DE VERSAILLES PARIS (FRANCE), MEDIMEX BARI (ITALIE), MAMA FESTIVAL PARIS (FRANCE), GREEN EVENTS EUROPE BONN (ALLEMAGNE), FESTIVAL EXIT NOVI SAD (SERBIE), BONA NIT BARCELONE (ESPAGNE), NUITS SONORES LYON (FRANCE).
Dans la continuité, WE LOVE GREEN a accueilli en 2013 à la MAIRIE DE PARIS LA CONFÉRENCE ANNUELLE GREEN OPERATIONS de la fédération européenne des festivals Yourope, réunissant plus de 40 festivals français et internationaux. L’Association WE LOVE GREEN a également été consultée par l’ADEME et LA RÉGION IDF pour réaliser des fiches références sur la réalisation d’un événement éco-responsable, par l’UEFA sur l’Euro 2016 et par le Ministère de l’Écologie pour la Conférence Paris Climat 2015 (COP 21).>

Les couronnes de fleurs seront-elles biodégradables ? L’an dernier le sol en était jonché, quel joli cadeau pour l’environnement @Adrien

“Quand quelqu’un te demande si les fleurs sont biodégradables”

Pourquoi l’avoir programmé le même week-end que Weather ? @Macha

A l’origine, le festival américain Sasquatch a été décalé d’une semaine, or son imposant line-up monopolise une bonne partie des artistes de la scène indie qui font les plateaux de la plupart des festivals mondiaux. De ce fait, d’autres événements ne disposant pas de la force de frappe de ce gros festival américain ont du s’arranger pour ne pas se retrouver en concurrence sur le même créneau afin de monter leurs programmations sereinement. C’est le cas du Primavera de Barcelone, qui a du basculer à son tour la semaine suivante enclenchant un jeu de dominos qui a bousculé le calendrier des festivals parisiens. La Villette Sonique s’est alors positionnée sur le dernier week-end de mai que nous occupions sur les dernières éditions et le week-end du 11 et 12 juin était déjà prévus un gros festival de métal à l’Hippodrome Longchamp, un festival de jazz au Bois de Vincennes, et le démarrage de l’Euro de Foot. Pour rester en ligne avec le Primavera de Barcelone, nous avons donc du nous rabattre sur le week-end du 4 et 5 juin. Si cette cohabitation apporte certes son lot de complications, elle est aussi à l’origine d’un week-end historique qui réunira plus de 150 artistes. Ce week-end, Paris sera une photographie vivante et festive du paysage musical actuel et d’une nouvelle génération.

L’artiste ultime que vous rêvez de programmer en tête d’affiche ? @Ludivic
Vous nous auriez posé la question l’année dernière on vous aurait dit LCD SOUNDSYSTEM sans y croire mais le rêve est devenu réalité avec la reformation du groupe qui a choisi we love green pour leur unique date française ! D’après une rapide concertation en interne: Motörhead ou Sufjan Stevens. Peut-être un back to back entre Motörhead et Sufjan Stevens du coup.

 

Julie

Instagram

Follow Us