24H avec Perez

Le lundi 29 février 2016 dans Music, Playlist 24h avec

C’est au tour de Perez de nous proposer 24h en sa compagnie, afin de découvrir ses influences musicales. Il sera en concert au Biches Festival, à ne manquer sous aucun prétexte ! 

PEREZ (photo Yann Stofer) 2

Perez est jeune artiste bordelais de 29 ans qui nous prouve que la chanson française a encore un bel avenir devant elle et que non ce n’est pas ringard. Perez, avec son premier album Saltos sorti en octobre dernier, nous propose une chanson française revisitée et tournée vers l’avenir. C’est un savant mélange teinté de synth-pop et d’électro, tout en affichant un coté 80’s qui sait rester moderne – sans oublier des instrus taillées pour le dancefloor.

Découvrons ensemble le récit d’une journée rythmée par ses différentes écoutes :

8h, rien de tel pour émerger que d’écouter un morceau dont l’introduction ressemble à la sonnerie d’un réveil. October Love Song de Chris & Cosey est une jolie chanson pop qui donne de l’espoir et pousse à envisager cette journée sous les meilleurs auspices.

9h, la rame de métro bondée anéantit notre optimisme, on se met à tirer la gueule et on a envie de dire « bloody machin, bloody truc » comme John Cooper Clarke et son morceau Evidently Chickentown.

10h, cela fait 2h que l’on est debout et notre esprit commence à fonctionner pleinement. Profitons-en pour nous questionner sur notre identité avec Je suis de Julos Beaucarne.

11h, nos divagations ontologiques nous ont fait perdre la notion du temps et l’on s’aperçoit avec horreur que nous sommes en retard pour notre rendez-vous chez le médecin – et c’est l’occasion d’écouter La visite d’Etienne Jaumet . Car oui, certes, nous sommes multiples comme nous invite à le reconnaître Julos mais nous sommes aussi un corps, ne l’oublions pas.

12h, vous pensez peut-être que la suite logique à une visite chez le médecin est un rendez-vous chez le coiffeur, histoire de rentabiliser à fond notre samedi matin. Mais après s’être fait remonter les bretelles par le doc, avons-nous vraiment envie de répondre à un interrogatoire de 30 minutes ? Ce samedi matin risque de ressembler à une garde à vue. Donc non, laissons-nous pousser les cheveux en écoutant Cosette avec un morceau de circonstance Les Cheveux dans Les Yeux.

13h, déjeuner tout seul c’est toujours un peu triste alors plutôt que d’essayer de sauver les apparences avec un livre ou un magazine dont nous tâcherons les pages à coup sûr, laissons libre cours à nos penchants les plus mélancoliques, bercés par ce thème Safe Soundtrack de Ed Tomney qui fait songer à du Angelo Badalementi low-fi.

14h, le début d’après-midi est un moment difficile alors on écoute Voilà, voilà (PEREZ Remix) de Lizzy Mercier Descloux. Les espagnols ont raison de mettre à profit ce moment de la journée pour faire la sieste. Malheureusement nous sommes en France, à Paris, au milieu de l’été, il fait chaud, une chaleur lourde, l’air est empli de pollution, on a envie de se jeter dans la Seine.

15h, il est temps de se reprendre. Pour se donner un petit coup de fouet, demandons à Young Thug de nous hurler « Metroooooo !!!!!!! » dans les oreilles avec son titre Hercules.

16h, en écoutant Movie de LuiDiamondson appelle une fille que l’on a rencontré il y a peu et dont nous sommes secrètement amoureux. On lui propose d’aller au cinéma.

17h, le film était un peu court. Nous avons passé un chouette moment mais il est temps de se quitter sur I’m Looking Forward de Beat Mark. Notre coeur bat la chamade. Nous sommes déjà impatients de la revoir.

18h, retour à la maison pour lire un peu. En fond sonore, Gal Costa avec son morceau Baby nous déclare sa flamme. Nous avons bientôt terminé les 1352 pages du colossal 2666 de Roberto Bolano. Sentiment de bien-être et reconnaissance infinie aux génies sud américains.

19h, hé mais c’est l’heure de l’apéro ! On terminera le bouquin une autre fois et l’on se metFeel it in the air de Blaqstarr.

20h, nous avons du mal à nous sortir cette fille de la tête mais ça ne nous enlève pas l’envie de danser sur I want you de Bobmo .

21h, au fur et à mesure que l’on danse, au son de Ridin de Strip Steve, on se sent plus serein. C’est comme si la danse nous permettait de nous accepter tel que nous sommes, avec nos aspérités, nos approximations, comme si la danse nous donnait confiance en nous. On décide de lui envoyer un texto pour lui proposer de nous rejoindre.

22h, ça y est il fait nuit! On écoute Gato avec Tout est noir (feat. BOOBA).

23h, elle n’a toujours pas répondu au texto. Ca nous rend un peu triste. Un ami nous demande si ça va. Nous avons un sursaut d’orgueil. Qu’elle aille se faire voir, on ne va pas passer notre vie à l’attendre. Que la fête continue avec Housecall de Boston Bun.

00h, on commence à se sentir vraiment mieux à l’écoute de Without You de Art Department.

1h, Yeaaah, DrakeHotline Bling ! (On aurait peut-être dû l’appeler plutôt que de lui envoyer un texto)

2h, Woooo ! IloveMakonnen – Tuesday

3h, vous ne tenez plus debout et vous allez vous coucher. Moi je décide de continuer, c’est même, à mon avis, le meilleur moment de la soirée. J’ai l’impression de danser super bien sur Void 23 (Carl Craig Re-Edit) de Appleblim & Ramadanman. Dommage qu’elle ne soit pas là pour voir ça.

4h, hé mais qui a mis cette musique à la con ?! Ah merde, c’est moi. MMM– Nous sommes MMM

5h, ce disque de Manuel Gottsching avec son E2E4 est vraiment dingue. Je m’allonge et je ferme les yeux. J’ai l’impression d’être disponible à toutes les vies possibles. J’ai l’impression d’être vulnérable à toutes les vies probables. J’ai l’impression d’être quelqu’un d’autre.

6h, j’ai un petit passage à vide. J’ai presque envie de pleurer sur cette belle chanson L’amour en solitaire de Juliette Armanet.

7h, Ca va bientôt faire 24h que je suis debout. Je ne sais plus si je suis heureux ou si je suis triste. Je crois qu’il est temps d’aller me coucher en écoutant Come Down Easy de Spacemen 3.

Venez découvrir l’univers de Perez en live pour son concert au Badaboum ce mercredi !

1000028_606801276138301_6941943685311962520_n

Événement Facebook

Billetterie 

by Pierre

Instagram

Follow Us