Le coup d’oeil de Kiblind : Francesco Ciccollela

Le lundi 08 février 2016 dans Arts, Coup d'oeil de Kiblind

francescociccolella_newyearscard_web

 

Francesco Ciccollela ne fait pas dans la fioriture. Aux pattes de mouches et à l’illustration ciselée, l’Ecossais préfère les grandes claques. Formes simples et grands aplats de couleur servent Francesco dans son obsession de grandeur et de majestuosité. Point de mégalomanie dans cette manie, mais plutôt l’envie d’apporter un contraste fort avec les textes de journaux qu’il accompagne et de marquer durablement l’imaginaire des lecteurs. Celui qui fut élève de l’Université d’Arts Appliqués de Vienne récupère aujourd’hui ce qu’il a semé, avec la reconnaissance de la presse européenne.

Francesco Ciccolella publie en effet un peu partout ses dessins à l’allure racée et à l’humour taquin. Le Financial Times, Monocle, Wired, Datum ou The Guardian font ansi régulièrement appel à lui. Et, de notre côté, nous lui offrons notre coeur digital à chacun de ses postes Instagram.

Par Maxime Gueugneau de Kiblind

 francescociccolella_postsnowdencards_8_web_710

francescociccolella_postcardstoalphaville_web_707

francescociccolella_datummagazine_1_web_797

FCiccolella_Promo_Web_705

FCiccolella_Monocle90_OverPoliteness_WEB_909

FCiccolella_Metropole_Web_764

FCiccolella_FTWeekend_MadMen_Web_726

151002_FCiccolella_GuardianWeekendMagazine-01_846

150925_FCiccolella_MajedieJournal_FINAL_Purple-01_747

FCiccolella_UW_Web_1000

Instagram

Follow Us