[ITW] GoGo Penguin : la révolution jazz est en marche

Le jeudi 28 janvier 2016 dans Interview, Music

Le 5 Février sortira sur le mythique label Blue Note « Man Made Object », troisième opus en 4 ans de GoGo Penguin. Originaire de Manchester, le trio est de ces artistes qui révolutionnent de l’intérieur la musique contemporaine, dépoussièrent le jazz, et redéfinissent l’électro. Rien de moins ! 

Programmés cette année à Coachella, avec une tournée internationale à guichets fermés (La Maroquinerie du 15 Février ne faisant pas exception), ils nous ont parlé de leur album, leurs publics et autres douceurs :

Qu’est-ce que la Pop Culture pour vous ?

D’après moi c’est ce que les jeunes considèrent comme de la culture, ce qui fait sens à un moment donné. Ca n’est pas nécessairement ce qui rencontre un succès commercial, mais vraiment ce qui est populaire, cool, inscrit dans une époque.

C’est une question que nous posons dans toutes nos interviews, étant BETC Pop, mais je la trouve particulièrement intéressante concernant votre groupe. Le Jazz est un des genres musicaux les plus élitistes, et donc à l’opposé de la culture populaire, mais vous avez réussi à le rendre plus accessible sans pour autant le dénaturer. A quoi ressemble votre public ?

Il est très varié ! Il y a de plus en plus de jeunes, même si on a encore de vieux spécialistes du Jazz stéréotypés. Mais nos concerts rassemblent de plus en plus d’âges différents, de milieux sociaux différents et même d’amateurs de musique différents. C’est génial pour nous, quand un fan de Death Metal vient nous voir et nous dit qu’il ne sait vraiment pourquoi mais qu’il adore notre musique.

Vous allez sortir un 3eme album, fait assez rare chez les groupes apparus dans les années 2010 pour être souligné, avec un son un peu plus électronique. Quelles directions avez-vous voulu prendre ?

Ca n’était pas vraiment intentionnel, on a gardé le même processus de travail c’est simplement qu’on s’est autorisés plus de choses. Du style d’utiliser un beat house sans se sentir coupables ! Parfois on s’est demandé « mais on a vraiment le droit de faire ça ? » (rires). Il y a toujours une progression entre différents projets, puisqu’on grandit, mûrit, découvre d’autres choses entre temps. Nous avons fait plus d’une centaine de concerts ces dernières années, ça a aussi fait évoluer notre manière de bosser ensemble.

Et vous pensez amener cet album dans des configurations plus clubs ?

On l’a déjà fait ! Et même à de gros festivals d’électro, on a joué au Dimensions, au Worldwide, où on jouait à minuit un samedi soir. Ça perturbe beaucoup les gens d’ailleurs, d’être devant un DJ de drum’n’bass puis de se retrouver face à un trio de Jazz ! Mais ils finissent par rentrer dedans et danser.

3 groupes à voir en live en 2016 ?

Chris Dave and The Drumhedz qui est aussi la section percussion de Di Angelo, ils réalisent un sorte de mixtape en live incroyable. Death Grips, qui seront avec nous à Coachella aussi ! Et pour finir on a hâte de voir Radiohead et leur nouvel album.

En parlant de Coachella, toutes nos félicitations ! Qu’attendez-vous de cette expérience ? Je ne crois pas qu’il y ait beaucoup de trio de jazz là bas non plus !

Ça sera seulement la deuxième fois que nous jouerons aux Etats-Unis donc on ne sait pas trop à quoi s’attendre ! A part avoir de nouveaux fans ? Pour le moment on ne sait même pas trop sur quelle scène on va jouer, on sait juste qu’on est super excités !!

Un son par décennie ?

60’s = The Beatles – Happiness Is A Warm Gun
70’s = Bitches Brew – Isle of Wight (live)
80’s = The Smiths – There Is A Light That Never Goes Out
90’s = Smashing Pumpkins – Siamese Dreams
00’s = Radiohead – In Rainbows
10’s = Four Tet – There Is Love In You

Leur concert du 15 Février à la Maroquinerie affiche déjà complet, mais pas de panique, on a 2×2 places à vous faire gagner ! Envoyez un mot doux à rsvp.betcpop@betc.com pour tenter de remporter vos billets. 

by Joséphine 

Instagram

Follow Us