Ça plane pour moi

Le mercredi 27 janvier 2016 dans Lifestyle, Tech

Ce qui devait arriver, arriva. Après avoir vu le marché du drone de loisir exploser depuis quelques années – que ça soit ton petit cousin pour Noël ou même tes collègues dans ton open space – le drone à usage personnel a été dévoilé au CES de Vegas ce mois-ci.

Drone version XXL ou mini-hélicoptère ? C’est la question que le public s’est posé lorsque la société chinoise Ehang a présenté, au CES de Las Vegas, un quadricoptère capable de transporter une personne.

Capable de voler à une vitesse de 100 km/h et à une altitude de 3,5 kilomètres, la particularité la plus novatrice est cependant le fait que ce drone peut embarquer avec lui une personne de 100 kg !

dsc_0088

Premier produit du genre dans sa catégorie, il pourrait bien révolutionner le monde du drone qui est en pleine effervescence. Une fois tranquillement installé à bord de ce moyen de transport du futur, un plan de vol est établi via une application mobile et l’on a juste à se soucier des commandes de décollage et d’atterrissage ! Un mode de contrôle à distance par un opérateur sera même disponible, en cas de « fortes turbulences ».

Bon, même si on touche du bout des doigts le rêve du déplacement personnel aérien, il reste encore deux-trois détails à peaufiner. S’il est vraiment capable de voler, l’autonomie de vol est pour l’instant de 23 minutes avec un temps de rechargement de 2 heures. De plus, il faudra être muni d’une license de pilote pour pouvoir utiliser l’Ehang 184.

Enfin, quand on voit les problèmes de législations liés à l’utilisation des drones de loisirs dans les différents pays en terme de violation d’espaces aériens, il va encore falloir attendre un petit peu pour que l’on puisse arriver sur le toit de son bureau en toute liberté.

La bonne nouvelle, c’est que l’entreprise compterait faire un lancement officiel dès l’année prochaine ! Et si l’on pouvait s’attendre à un prix exorbitant pour ce type de produit, qui n’a pour l’instant aucun concurrent, le constructeur a annoncé une fourchette entre 200 000 et 300 000 euros (bon d’accord il faudra quand même économiser un peu, mais c’est déjà ça!).

On ne peut s’empêcher de penser à l’inventeur français Paul Cornu qui réalisa le premier vol en hélicoptère en 1907 – bon certes à un mètre du sol – et qui aurait été content du chemin parcouru 109 ans plus tard (et puis de l’évolution du design!).

Paul_Cornu_000

by Pierre

Instagram

Follow Us