La radio Colifata ou le chant des fous

Le mardi 26 janvier 2016 dans Lifestyle

La Colifata est une radio argentine aux vertus thérapeutiques. Au sein de l’hôpital psychiatrique El Borda à Buenos Aires, elle est la première radio du monde à émettre depuis un hôpital psychiatrique et à être animée par ses propres patients.

image-1

La radio Colifata est une thérapie par les ondes qui fonctionne depuis plus de 20 ans à  Buenos Aires en Argentine. C’est  le docteur Alfredo Olivera qui eut l’idée en 1991 de lancer la première émission de radio animée par ses patients. Aujourd’hui la Colifata (argot pour fou en castellan) est reconnue pour ses vertus thérapeutiques et s’est depuis exportée dans plus d’une dizaine de pays, en Amérique du Sud et en Europe. Son homologue français est la  Radio citron qui émet depuis le XVIIIe arrondissement de Paris.

Le principe est simple : ouverte à tous, elle veut donner la parole à ceux qui n’existent plus aux yeux de la société afin de leur permettre, à travers les ondes, de reprendre contact avec l’extérieur dans l’optique de se réinsérer dans la société.

Dans un décor sommaire, quelques chaises en plastique, une table et du matériel électronique des plus basiques, un petit groupe de personnes fait en sorte que l’énergie insufflée dans ce projet fou se perpétue semaine après semaine. Avant le début de l’émisssion les sujetss choisis sont présentés entre intervenants et visiteurs, puis chaque personne ayant préparé un sujet passe à l’antenne. Les sujets sont variées, allant de la lecture d’un poème, d’une lettre, un texte d’auteur ou encore le partage d’une opinion.

La radio a pris tant d’ampleur que Francis Ford Coppola s’en est inspiré pour son film Tetro, plusieurs scènes se déroulant au sein de la Radio. En 2007 la radio  a été marquée par la venue de Manu Chao. Enfin,  Emir Kusturica s’y est rendu également pour tourner le clip « Rainin in Paradise » de Manu Chao avec quelques Colifatos.

Pour écouter la radio, c’est ici

 

By Hélène Bourgois

Instagram

Follow Us