5 bonnes raisons d’aller au Peacock Society

Le jeudi 07 janvier 2016 dans Bon plan, Music

Après trois premières éditions estivales, The Peacock Society revient avec sa première édition hivernale, pour notre plus grand plaisir ! Il nous reste moins d’un mois avant d’aller fouler de nouveau le dancefloor du Parc Floral et profiter du line up une fois de plus bien senti. Vous n’avez pas encore vos places ? On vous donne cinq bonnes raisons de vous décider !

1# Parce que Theo Parrish

Originaire de Détroit, Théo Parrish est considéré comme une légende de la house music. Il est l’un des principaux pionniers, au même titre que Moodymann (avec qui il évolue – ainsi que Rick Wilhite et Marcellus Pittman – au sein de Three Chairs) de cette house chaude et organique de la Motor City. Tous ceux qui l’ont déjà vu derrière les platines savent que chacun de ses Dj sets auront une histoire unique. Du jazz à la house, en passant par la soul et le funk, Théo Parrish,  grâce à sa sélection éclectique et de bon goût, saura vous faire chalouper sur la piste.

2# Parce que Motor City Drum Ensemble (ou MCDE pour les intimes)

Avec un hommage à la ville de Détroit (mais également à sa ville natale Stuttgart, la « Motor City » allemande)  sous son alias MCDE, Danilo Plessow est l’un des producteurs et Dj les plus fascinant de sa génération. MCDE est un excellent Dj, producteur et remixeur, mais c’est surtout un digger hors pair. Il parvient toujours à trouver la pépite qui fait mouche lors de ses sets, transmettant ainsi toute l’émotion et la mélodie de sa musique à son public.

3# Parce que Daniel Avery

Révélé par son excellent album Drone Logic en 2013, Daniel Avery, poulain d’Erol Alkan, aime construire ses sets comme des voyages. Entrer et se perdre dans un monde musical, du début à la fin, est bien ce qui risque de nous arriver avec Daniel Avery le 30 janvier.

4# Parce que Daphni

Daphni est le projet solo de Daniel Snaith de l’excellent groupe Caribou. Plus orienté house et techno sous cet alias, on peut cependant retrouver certaines influence de Caribou avec des rythmes et des synthés plus frénétiques. Jouant peu souvent en France, il sera à ne pas louper !

5# Parce que Matrixxman

On vous aura prévenu, Matrixxman, ne va pas vous faire de cadeaux. Construisant ses sets avec une techno mentale et bien rythmée, il nous promet de passer un moment agréable mais violent (mais bon on va pas se le cacher, parfois ça fait du bien !).

Evt Facebook

5×2 places sont à gagner pour The Peacock Society

Pour participer au tirage au sort et tenter de remporter les invitations : 

1) Follow+RT BETC POP sur Twitter

2) Un mail à l’adresse rsvp.betcpop@betc.com avec le nom de code  « The Peacock Society » dans l’objet du mail
12356817_439546542904742_7495742631601042146_o
a

Instagram

Follow Us