Arte fête la fin de l’année avec Housse de Racket, Odezenne, Agoria et Leonie Pernet

Le mercredi 16 décembre 2015 dans Bon plan, Music

Pour la 3ème année consécutive, Arte investit le Trabendo et se la joue maître de cérémonie pour une soirée des plus électriques. Après avoir invité The Dø, Laurent Garnier, Super Discount, ou encore Jackson and his computer band, « la 7″ convie l’ambient de Léonie Pernet, le rock électronique d’Housse de Racket, le rap désabusé d’Odezenne et la techno deep d’Agoria.

064771-001_2067209_32_202

La soirée commence donc avec Léonie Pernet et son électro finement apprêtée d’instrumentations organiques. Après avoir frappé les fûts pour Yuksek, la rémoise publie un premier EP : Two of Us l’année dernière, et s’illustre cette année en signant la B.O. du film Bébé Tigre.

Suit alors un groupe qui, s’il ne vous est pas familier par son nom, vous le sera par son single phare Oh Yeah : Housse de Racket. Le single, issu de leur premier album Forty Love leur permet de faire le break en 2008. Après un passage par Kitsuné, le duo parisien emporte le jeu avec The Tourist son nouvel album, accompagné d’un clip Made in Internet : Encore.

Même ivresse mais flacon différent pour les clips d’Odezenne. De Dedans à Bouche à lèvres en passant par Je veux te baiser, le groupe Bordelais soigne tant l’esthétique de ses clips que la qualité de sa musique. Car l’apparente superficialité du propos révèle un réel univers sonore. Un univers oscillant du hip-hop des débuts à la new wave de Dolzige Str.2 avec pour constante ce texte désabusé qui fait Odezenne.

La soirée se termine enfin sur la techno d’Agoria. Bercé au son de Détroit, le cofondateur du label Infiné et auteur de la B.O. de Go Fast clôture en beauté cette troisième Edition du Arte Mix ø Trabendo.

La morale ? L’édition 2016 devra s’affairer pour être à la hauteur !

Le concert diffusé en streaming via Arte Concert

Evt Facebook

Instagram

Follow Us