La France, prochaine destination mondiale de la teuf ?

Le mardi 03 novembre 2015 dans Lifestyle, News

Le gouvernement souhaite relancer l’attractivité du tourisme nocturne à travers une proposition de 22 mesures. 

Jacob Khrist

Le secteur du tourisme nocturne représente une source importante de revenus économiques. Si de nombreuses villes européennes telles que Berlin ou Barcelone sont connues pour leurs boîtes de nuit et leur engouement pour la fête, la France semble quant à elle avoir pris du retard et peine un peu à affirmer sa place de leader face à ces destinations. Malgré un sursaut depuis quelques années d’une nouvelle scène émergente de la musique électronique proposant aux noctambules de nouveaux lieux et concepts pour faire la fête, le gouvernement souhaite mettre les bouchées doubles et semble bien décider à surfer sur ce nouvel élan festif et participer au développement de l’attractivité nocturne du pays sur le plan international.

22 mesures ont alors été recensées, parmi elles la création d’une identité de marque pour la nuit française afin d’unifier et de rassembler les principaux acteurs de la nuit (institutionnels et privés, organisateurs et promoteurs d’événements…), la création d’un espace dédié à la vie nocturne situé en plein Paris. Mais aussi parmi les propositions les plus intéressantes, on a retenu: l’aménagement d’anciens sites du Réseau SNCF et d’autres grands groupes afin d’y organiser des événements, le rallongement des horaires d’ouverture des lignes de métros ou encore la création de nouveaux lieux de fête sur l’eau…

Pour en savoir plus cliquez ici

Instagram

Follow Us