Made In France, le film qui fait écho à Charlie Hebdo

Le mercredi 02 septembre 2015 dans Movies, Trailer

Il aurait du sortir à l’aube de l’année 2015, mais les terribles attentats qui ont frappé la capitale ont refroidi son distributeur. Sauvé par Pretty Pictures, le film a tout pour créer une polémique.

made-in-france-photo-555b6376b30da

Synopsis:

Sam est journaliste à son compte. D’origine et de culture musulmanes, il s’en sert pour infiltrer un groupe de terroristes intégristes de Paris. Il découvre quatre jeunes garçons, qui ont pour ordre de former une cellule d’Al-Qaïda en France. Leur objectif, semer le chaos et tuer des innocents, pourrait bien se révéler par une ambition démesurée : celui d’un attentat au coeur de la capitale de l’Hexagone.

Intérêt:

Made In France va faire parler de lui. Rien que pour son scénario alarmiste et violent. La bande annonce d’ailleurs, fonce à toute allure, remplie de scènes d’actions haletantes et dynamiques. Mais la France va être dérangée d’entendre que des franco-français seraient capables de devenir une organisation terroriste reliée à un groupe international tel que les djihadistes. C’est pourtant le pitch de Nicolas Boukhrief (Cortex, Gardiens de l’ordre), fervent défenseur du cinéma cru, réaliste, qui vous retourne l’estomac après séance, pop-corn au caramel ingéré ou non. Il est aussi très proche de Mathieu Kassovitz, avec qui il a co-écrit Assassin(s), ou encore engagé comme acteur (Le Plaisir et ses petits tracas). On comprend mieux les ressemblances entre leurs univers, et la touche de réalisme qu’ils apportent à leurs oeuvres.

Outre les enjeux dramatiques et politiques, le film s’attarde sur la violence et la peur d’un sujet débattu chaque jour dans les médias: le terrorisme local. Aussi menaçant que la gueule incroyable de Dimitri Storoge (Un illustre inconnu, Les Lyonnais), leader du groupe d’insurgés. Face à lui, Sam le journaliste est campé par Malik Zidi que vous avez croisé dans La Marche ou L’Ordre et la Morale. Le reste du groupe est composé de François Civil (Hard, La Stratégie de la poussette), Nassim Si Ahmed (Les Lascars, En Passant Pécho) et Ahmed Dramé (Les Petits Princes, Les Héritiers).

L’affiche, un tantinet provocatrice, a de grandes chances d’être censurée par le CSA. On vous laisse en débattre par vous-mêmes plus bas.

Dans vos salles le 4 novembre !

0588090.jpg-r_x_600-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Par @Drounix

Instagram

Follow Us