Narcos, série nerveuse et addictive

Le vendredi 28 août 2015 dans Movies, Trailer

C’est aujourd’hui que sort le nouveau bébé de Netflix, qui s’attarde sur Pablo Escobar et le traffic de drogues pendant son règne à la tête du cartel de Medellín.

narcos-mieux-que-de-la-poudre-aux-yeux,M248359

Synopsis:

Narcos narre le bras de fer entre les Etats-Unis et le cartel de Medellín, qui sévit dans les années 80. Ce dernier, constitué de dangereux criminels, devint la plus lucrative et féroce organisation de narcotrafiquants de l’Histoire. Alors que la Colombie fait face, impuissante, à l’essor du trafic de cocaïne et se dispute avec l’Oncle Sam sur des questions de légitimité concernant la traque des têtes de l’Hydre de Medellín, un certain Pablo Escobar compte bien prendre les rennes du cartel.

Intérêt:

Entre fiction, narration romanesque et documentaire, Narcos a tous les atouts d’une série séduisante labellisée Netflix. L’entreprise de vidéos à la demande apparaît à chacune de ses nouvelles sorties comme un sérieux concurrent aux mastodontes HBO et AMC. L’attention particulière accordée au scénario, au casting ainsi qu’à la mise en scène nous a permis de découvrir des joyaux de séries télévisés récemment (Daredevil, Sense8, Bloodline, Marco Polo…).
C’est José Padilha (RoboCop) qui s’est chargé de la réalisation, précisant au passage que la série n’était pas qu’un simple biopic sur Escobar, mais bien un focus sur l’histoire des narcotrafiquants. Il envisage même, au fil des saisons, de se concentrer sur le cartel de Cali, les FARC ou encore les organisations criminelles mexicaines. Mais pour le moment, il  nous raconte comment un petit groupe clandestin caché à l’ombre des montagnes du Chili s’est transformé en course à la poudre blanche.

Capture d’écran 2015-08-28 à 13.06.03

C’est le brésilien Wagner Moura (Trash, Elysium) qui campe le rôle d’Escobar. Vous retrouverez aussi l’Oberyn Martell de Game Of Thrones en la personne de Pedro Pascal (Mentalist, Homeland) dans le rôle de Javier Pena, le flic mexicain qui tente de démanteler le cartel. Quand au flic américain, Steve Murphy, il sera interprété par Boyd Holbrook (Gone Girl, Les Brasiers de la colère).

Personnage terrifiant, homme mystérieux, mythe diabolisé, Escobar est un peut tout ça à la fois. Les faits, à la limite du raisonnable parfois, restent pourtant réalistes et regorgent d’anecdotes croustillantes sur le passé des narcotrafiquants. Pari réussi une fois de plus pour Netflix.

Par @Drounix

Instagram

Follow Us