Life, le vrai faux biopic sur James Dean

Le mardi 18 août 2015 dans Movies, Trailer

Anton Corbijn et Robert Pattinson s’intéressent à la vie de l’acteur iconique via l’objectif du photographe Dennis Stock.

RPDD

Synopsis:

Dennis Stock est un photographe montant qui appartient à la coopérative photographique Magnum Photos. Au milieu des années 50, il commence à travailler pour le magazine Life, qui souhaite suivre la vie d’un acteur hollywoodien jeune et audacieux, James Byron Dean. Ce dernier s’attaque alors à l’un des ses premiers rôles en tant que personnage principal dans le film A l’est d’Eden. Le duo va traverser les Etats-Unis de New York à Los Angeles, Dennis postérisant l’acteur par ses clichés à jamais gravés dans la mémoire des cinéphiles. Mais aucun des deux ne s’attend à la fin tragique que va connaître le comédien.

Intérêt:

Acclamé pour La Fureur de vivre, décrié pour sa bisexualité dans une époque où l’homophobie était à son paroxysme, James Dean est mort aussi vite qu’il a été connu. Passionné de vitesse et de bitume, un violent accident de voiture a eu raison de lui le 30 septembre 1955, alors qu’il s’amusait une fois de plus à repousser ses limites et vivre dangereusement. C’est en ado rebelle et désinvolte, sous les traits de Jim Stark, protagoniste de La Fureur de vivre, qu’il devient un symbole de révolte pour les jeunes de l’époque.

C’est donc le réalisateur et photographe Anton Corbijn, à l’origine de clips pour des groupes cultes comme Nirvana, Depeche Mode et The Killers, ou encore du fabuleux Control sur la vie de Ian Curtis, qui prend la direction du film. Il s’est entouré de Robert Pattinson, désormais bien loin de son image de vampire pour ado grâce ses prestations remarquées et efficaces auprès de Cronenberg (Cosmopolis, Maps To The Stars) notamment. Il campe le rôle de Dennis Stock, qui a réellement existé et remporté le premier prix de photographie des jeunes photographes de Life pendant les années 50. Avide de jazz et fervent défenseur de la liberté et de l’esprit de contestation, il accompagna James Dean et l’immortalisa pendant sa courte -mais célèbre- carrière.
Ce dernier est interprété par le jeune Dane DeHaan (Chronicle, The Amazing Spider-Man 2), qu’on espère aussi efficace qu’un Paul Dano en Brian Wilson (Love&Mercy) ou qu’un Miles Teller à la batterie (Whiplash). L’immortel Ben Kingsley (Renaissances, Exodus) incarnera le boss des studios Warner Bros, ou plutôt le frère avide qui souhaite écarter les autres membres de sa fratrie. Un rôle de méchant qui le hante décidément à tous ses films. Enfin, c’est la ravissante Alessandra Mastronardi (The Beast in the Heart), repérée aux côtés de Woody Allen dans To Rome With Love, qui interprètera l’une des célèbres conquêtes de James Dean, à savoir l’actrice Pier Angeli.

Dans vos salles le 9 septembre !

Par @Drounix

Instagram

Follow Us