Deadpool fait son cinéma et ne respecte rien

Le mercredi 05 août 2015 dans Movies, Trailer

Anti-héros de l’univers Marvel, il nous avait prévenu de son arrivée deux jours avant via un trailer du trailer. Une opé sympa, qui confirme l’aspect unique du super-héros.

Ryan-Reynolds-Official-Deadpool-Costume-Tease

Synopsis:

Wade Wilson, membre des Forces Spéciales, est atteint d’un cancer. Se sachant proche de la mort, il accepte de servir de cobaye à une expérience qui permettrait de le guérir et le renforcer, lui faisant acquérir par la même occasion des super-pouvoirs. Ce projet scientifique et militaire, Arme X (qui transforma aussi notre cher Wolverine en adamantium man), accroît sa puissance et le dote d’une compétence d’auto-guérison. Mais son corps en subit les conséquences, lui laissant des craquelures sur la peau. Laissé pour mort, il accepte son alter-ego Deadpool, mercenaire sanguinaire, à l’humour âpre et noir. Une occasion rêvée pour lui de se venger et d’agir à son compte.

Intérêt:

Super-héros le plus politiquement incorrect aux côtés du Punisher, Deadpool a l’habitude de briser régulièrement le quatrième mur des Comics. C’est à dire qu’il s’adresse directement aux lecteurs, prenant conscience de son appartenance à une bande-dessinée. Violent, moqueur et extrêmement doué pour le combat, Wade Wilson est dans le Comic un mercenaire indépendant qui croise la route de nombreux super-héros dont Wolverine. Sans forcément y prêter une plus grande attention.
Quel bonheur de voir un Marvel qui se lâche enfin à travers cette bande-annonce. Entre les effusions d’hémoglobine, le non-respect de la bienséance et cette séquence « WTF » où le protagoniste transperce plusieurs cerveaux d’une balle bien placée, avant de sniffer l’odeur de la poudre, la mythologie du personnage semble respectée à la lettre.

deadpool

Une chance donc que Ryan Reynolds (Renaissances, La Femme au tableau, Buried), qui se cache derrière le masque, se soit battu pour un rôle auquel il tenait. Qu’on aime ou qu’on aime pas celui qui est passé de DC à Marvel (rappelez-vous cet horrible Green Lantern que nous avait offert Warner Bros), on peut remercier l’acteur d’avoir continué à envisager un film suite à son combat dans X-Men Origins: Wolverine.

A la réalisation, c’est Tim Miller qui manoeuvre, un petit nouveau qui a déjà travaillé sur Thor 2 en tant que directeur de création. A leurs côtés, on retrouvera Morena Baccarin (GothamHomeland) en Copycat, une mutante aussi badass que Deadpool, T.J. Miller (Transformers 4, Cloverfield), Gina Carano (Fast&Furious 6, Piégée) et Ed Skrein (le remplaçant de Statham pour le Transporteur).
On est impatient de découvrir un super-héros qui devrait changer des combats héroïques et répétitifs des Avengers, en ne respectant rien ni personne sur son passage.

Dans vos salles le 10 février 2016 !

Par @Drounix

Instagram

Follow Us