Wet Hot American quoi ?

Le mercredi 29 juillet 2015 dans Movies, Séries, Trailer

Un casting d’acteurs haut de gamme, une histoire old school remise au goût du jour, des gags à en perdre les joues. Mais que se cache-t-il derrière ce nom barbare ?

1435854509_amy-poehler-bradley-cooper-wet-hot-american-summer-first-day-of-camp-zoom

Synopsis:

21 juin 1981. Le camp Firewood ouvre ses portes. Les internes du comité et les moniteurs se préparent à passer un été inoubliable en compagnie de leurs vacanciers. On en sait pas bien plus sur le scénario, mais il y a fort à parier que les codes du sitcom et de la comédie seront au centre de l’intrigue.

Intérêt:

Prequel du film éponyme sorti en 2001 par David Wain et Michael Showalter, de retour derrière la caméra pour le show télévisé, le projet devait être à l’origine une suite cinématographique. Le casting, impressionnant, reprend pour la plupart les acteurs qui jouaient déjà à l’époque du film. Seulement, ces derniers ont gagné en grade, voire sont devenus de véritables icônes mondiales à la manière de Bradley Cooper (Limitless, Happiness Therapy, American Sniper), Elizabeth Banks (Magic Mike XXL, Hunger Games, The Hit Girls) et Paul Rudd (Ant-Man, C’est La Fin, 40 Ans : Mode d’Emploi). De nouvelles recrues font aussi leur apparition avec Kristen Wiig (Her, Mes Meilleures Amies), Jon Hamm (Mad Men, The Town), Chris Pine (la nouvelle saga Star Trek) et Jason Schwartzmann (Big Eyes, The Grand Budapest Hotel).

Trop vieux d’une dizaine d’années par rapport au film de 2001, les deux réalisateurs ont délibérément souhaité prendre en considération l’anachronisme suivant: la série est un prequel au film, bien que les acteurs soient plus âgées qu’avant. Un moyen ingénieux de chambouler le récit initial en créant un décalage temporel, alors que les comédiens ont 20 ans de plus que leurs rôles.

WHAS-3940.CR2

Netflix nostalgique ? Ou simplement opportuniste sur un reboot vieux de 14 ans. Parodie pop remplie de références à la période des 70’s, WHAS est une comédie tendre et drôle, qui brille par son casting et des dialogues qui font mouche. Conflits, jalousie, dévergondage d’hormones et romances brisées sont au programme de cet officieux « teen movie like » pour cinquantenaires dévergondés. Vintage et divertissant, la série se rapproche davantage du pastiche rocambolesque à l’humour grotesque que du mélo revisité. Et on adore ça.

Ca sort demain sur Netflix !

Par @Drounix

Instagram

Follow Us