Le Lollapalooza atterrit à Berlin

Le mercredi 29 juillet 2015 dans Bon plan, Music

Fondé par le leader du groupe Jane’s Addiction dans les années 90 aux Etats-Unis, le festival underground s’exporte en Europe cette année avec un line-up hallucinant, du 12 au 13 septembre.

lollapalooza-crowd-at-cage-the-elephant-lollapalooza-2014-by-joshua-mellin

Perry Farrell, l’homme de l’ombre

Lancé en 1991 par Perry Farrell, ancien chanteur du groupe cité ci-dessus de Los Angeles, le Lollapalooza a trouvé résidence à Chicago depuis 10 ans. Historiquement, c’est un petit Woodstock à chaque édition. Les headliners sont en effet en nombre et extrêmement diversifiés: Amy Winehouse, Pearl Jam, Eels, Yo La Tengo, Sonic Youth, Lady Gaga, Metallica, Green Day, Eminem, les Smashing Pumpkins, Cypress Hill, Rage Against The Machine ou encore les Red Hot. Mainstream et innovant, le festival est surtout l’occasion de découvrir des artistes qui ne poseront probablement plus jamais leurs guitares sur notre sol européen. Après le Chili, le Brésil puis l’Argentine, c’est donc à Berlin qu’aura lieu cette première édition sur notre continent.

Définit comme « un festival avant-gardiste suivant l’évolution des tendances » par son fondateur himself, l’événement compte bien se réinventer dans nos contrées en adaptant cette volonté à nos moeurs. Une sensibilité artistique qu’on retrouvera au sein du Fashionpalooza, concept réunissant mode et musique, une partie de l’aéroport étant consacrée aux expositions et aux talents de la mode.

Lollapalooza-2013

Tempelhof le Merveilleux

7ème arrondissement de Berlin, Tempelhof-Schöneberg est un quartier du Sud de la métropole. Il renferme un ancien aéroport, fermé et transformé en un immense espace vert de 380 hectares, plus grand que Central Park. Créé en 1923, il fut le 3ème plus imposant bâtiment au monde, juste derrière le Pentagone et le palais du Parlement de Bucarest.

Chargé d’histoires et d’anecdotes, le lieu est un véritable mythe qui a traversé les âges en s’adaptant. Camp de prisonnier pendant la Seconde Guerre Mondiale, puis aéroport de ravitaillement au début des années 50, il commémore désormais le 65ème anniversaire de la capitulation du IIIe Reich lors de sa conversion en 2010 en espace public. Depuis, il accueille des festivaliers européens en manque d’événements européens musicaux majeurs, pour une expérience grandiose en devenir.

14_Flughafen_Tempelhof_1024x768-2

Headliners

S’entourant d’un pilier de l’industrie musicale à savoir Muse (plus de 20 millions d’albums vendus dans le monde), le festival montre ainsi d’emblée sa détermination à rameuter en masse des légendes d’aujourd’hui et de demain. Outre la présence exceptionnelle de Macklemore & Ryan Lewis, qui font ici leur premier show en Europe, on retrouvera des artistes en vogue cette année (Franz Ferdinand & Sparks, Tame Impala, Sam Smith, Run The Jewels). L’indé n’est d’ailleurs pas snobée et sera assurée par Pond, Joywave, Parquet Courts et nos petits chouchoux de Glass Animals.
Côté EDM, vous aurez de quoi vous satisfaire avec FatBoy Slim, Martin Garrix ou Kygo. Le récent duo électro Dog Blood viendra nous contenter les oreilles, alors que des légendes comme les Libertines, Belle & Sebastian et Stereophonics renaîtront de leur cendre.

Capable de satisfaire petits et grands, rockeurs et rappeurs, EDM et électro/house, le Lollapalooza s’annonce comme un vrai rouleau compresseur en Europe, qui pourrait finalement faire de l’ombre à son grand frère américain, vu l’énergie du public occidental, toujours partant pour une bonne sucette géante et multicolore.

LOL2014-DE-footer_v2

2 places sont à gagner pour les deux jours du festival.

Pour participer au tirage au sort et tenter de gagner les invitations:
1) un like BETC POP
2) un share de ce post

Event Facebook

Lollapalooza-Plakat

Par @Drounix

Instagram

Follow Us