Le dîner gastronomique à la weed

Le lundi 27 juillet 2015 dans Gastronomie, Lifestyle

Inspiré des recettes du célèbre journaliste Hunter S. Thompson, Munchies a envoyé ses reporters dans le Colorado afin d’assister à un séminaire très particulier sur le cannabis.

weed-dinner

Owl Farm, Aspen, Colorado. Une terre sacrée pour tout fumeur de weed émérite. C’est en effet le lieu de vie (mais aussi de mort) du regretté journaliste Hunter Stockton Thompson. Engagé dans la défense des droits de légalisation du cannabis, Hunter fut l’un des plus fidèles partisans de l’Organisation nationale pour la réforme des lois sur la marijuana (NORML).

David Bienenstock s’est laissé tenter, dans la demeure familiale de Thompson, à une dégustation particulière. Celle de mets constitués, assaisonnés ou infusés de weed. Assis autour d’une tablée remplie d’experts ou de connaissances (un dealer, le directeur du NORML, un chef cuisinier, la famille et les amis de Thompson), on apprend toutes les étapes de cette pratique, qui devrait se répandre de plus en plus à travers les Etats-Unis. « L’expérience culinaire cannabique » ultime en somme, qu’on n’est pas prêt de voir arriver en France.
On vous laisse profiter de ces 22 minutes d’évasion, entre rêve américain retrouvé, paysages grandiloquents, shérif approuvant la légalisation de la weed et une dalle à vous faire percer les papilles.

Bon à savoir : la sativa explose de saveurs en bouche, avant de vous éclater la tête.

Par @Drounix

Instagram

Follow Us