Kendrick Lamar rappe debout sur la police US

Le mardi 30 juin 2015 dans A l'écoute, Music

Plus rien à foutre: Kendrick Lamar a ouvert la cérémonie des BET Awards 2015 avec fracas et une version aussi enragée qu’engagée d’Alright, énième hit tirée de son chef d’oeuvre To Pimp A Butterfly (inspirée du To Kill A Mockinbird d’Harper Lee, vous l’aurez deviné).

Répondant en grande partie aux manifestations de Baltimore et aux multiples bavures policières de la police US à l’encontre de la communauté afro-américaine, cet album a fait du rappeur le porte parole d’une génération, prenant le sillon de Tupac (avec qui il entretient une conversation spatio-temporelle à la fin du disque), se devant donc de montrer l’exemple.

Une preuve supplémentaire de la supériorité de Lamar sur le rap game en 2015.

par @valfeist

Instagram

Follow Us