Peter Pan, une grande histoire de cinéma

Le mardi 19 mai 2015 dans Movies, Trailer

L’oeuvre qui enchantait les enfants de la génération Walt Disney pré-mortem fut adaptée au théâtre, en bandes-dessinées, et bien sûr au cinéma. Une nouvelle interprétation, avec Joe Wright (Orgueils et Préjugés) aux commandes du navire, débarque en octobre. 

peters_final

Peter est né de l’imagination de James Matthew Barrie en 1904. Ecossais comme son idole Robert Louis Stevenson (L’Etrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hide, l’Île au trésor), et de la taille d’un semi-homme bien avant que Tolkien ne les invente, il était constamment comparé à un enfant. L’anxiété de grandir, de devenir adulte, provient en partie de son bouquin. D’où le fameux syndrome de Peter Pan, maladie virale et contagieuse, dont est notamment atteinte Disney.

Du film muet à Disney

L’arrivée de Peter dans le septième art se fera de manière silencieuse dans les années 20. Un film muet et éponyme, qui raconte les premières péripéties des enfants du Pays Imaginaire en proie avec un certain capitaine Crochet.

Ernest_Torrence_as_Captain_Hook_in_the_film_Peter_Pan_(1924)

En 1953, Disney sort les Aventures de Peter Pan. Sous l’oeil aguerri de Walt, le studio remanie le récit originel. Une fable poétique et rêveuse, qui métamorphose Peter Pan en un un classique d’animation d’après-guerre. Un deuxième film d’animation, laborieux, suivra en 2002, et confirmera le solennel et triste destin des suites Disney en général : des salles obscures vides.

Walt-Disney-Screencaps-Peter-Pan-Wendy-Darling-walt-disney-characters-34385927-4326-3237

Les fictions s’accaparent Peter

Le dessin animé se verra adapté sur grand écran en 2003, avec des acteurs bien réels, un Pays Imaginaire construit entièrement en studio, pour une aventure revisitée de manière dynamique et romantique.

Un an plus tard sortira le biopic dramatique sympatoche « Neverland » sur J.M. Barrie, incarné par Johnny Depp, qui oscillera entre hommage à l’auteur, et trip poétique sans substances illicites consommées.

Les histoires dérivées du Pays Imaginaire: un après et un avant

Hook ou La Revanche du capitaine Crochet est un ovni dans l’histoire de Peter Pan. Un film non-identifié, qui s’intéresse à l’évolution de Crochet et Pan après le départ de Wendy. Il se trouve une identité propre au sein de la filmographie du garçon à la flûte, aidé par la réalisation fantasque et enchanteresse de Spielberg en 1991. Le casting est hallucinant (Dustin Hoffman, Julia Roberts, Bob Hoskins), et le pitch assassine les puristes : Peter est devenu adulte, avocat et père de deux enfants. Le film permet à Robin Williams de devenir l’idole des bambins en campant le rôle sacré du garçon enfantin qui a grandi. Ou bien la risée. Les critiques sont unanimes, le film est médiocre et fait honte au récit. 300 millions de dollars et 5 nominations aux Oscars plus tard, on espère que le déploré Robin se tape des barres dans son propre Pays Imaginaire.

Hook-20110913061634

Ce sera donc la jeunesse de Peter Pan qui sera au coeur du film. La découverte du Pays Imaginaire, la transformation de Hook en capitaine Crochet et un crocodile plus proche de Jurassic Park que du dessin animé, voilà ce qui nous attend.  Avec un casting en adamantium, Hugh Jackman en Edward « Barbe Noire » Teach (mais qu’est-ce qu’un pirate à trois griffes vient faire là), la frêle Amanda Seyfried en Mary Darling (la maman de Wendy !), et Garret Hedlund, jeune Ryan Reynolds en puissance, (Tron, Sur La Route, Invincible) en future capitaine Crochet. En guest, la sublime mannequin Cara Delevingne en sirène, qui ferait passer Ariel pour un poisson rouge de fête foraine.

Dans vos salles le 9 octobre !

Instagram

Follow Us