Guide de survie pour ne pas finir sourd à cause d’internet

Le lundi 09 mars 2015 dans Music

yo

Hum Hum Hum, j’échauffe ma voix comme un rappeur avant une battle à Rap Contenders. Je m’adresse à toi, le jeune. Décroche de ton Iphone un instant, laisse Snapchat tranquille et écoute moi, c’est important. Les internets te donnent accès à environ 30 millions de titres et tu trouves le moyen de ne pas savoir quoi écouter ? Tu te sens noyé dans un océan de contenu, t’es un peu pommé par le monde qui t’entoure et tu commences à lorgner sur la playlist de ton supermarché?

Arrête toi 2 minutes, tend l’oreille, c’est important. J’ai un plan pour toi, un plan detox en 3 points.

blackapar-rap-contenders-sango-battle-clash

Première solution : fuit la sur-information, arrête de lire la presse spécialisée, de toute façon, ils ne savent pas eux même de quoi ils parlent et écrivent sur des groupes qu’ils n’ont jamais écouté. Et c’est normal quand t’y pense, quel humain peut s’avaler 5 disques par jours sans péter les plombs ?! Ça se macère la musique, ça évolue avec le temps, c’est comme un bon vin.

Mon conseil : remet de l’humain dans ta vie, fait le tour des disquaires de ton quartier, parle à des gens (tes amis), enferme toi ensuite à double tour et écoute. Une cure de nouveauté. Ca te fera du bien.

Deuxième solution : évitez les algorithmes. Avis à vous, donc, ceux qu’on appelle « digital natives », Internet: oui, mais n’abandonnez pas vos goûts musicaux aux mains « expertes » des algorithmes proposés par nos amis de Spotify, Deezer, ou encore Youtube. Posez vous cette question: voulez-vous réellement léguer ce qui fait votre personnalité à un robot ? Si vous répondez par l’affirmative, alors sachez que d’ici peu, vous terminerez probablement avec la même playlist « personnalisée » que votre petite soeur.

Frankie-Knuckles

3e remède au mal qui vous guette : se purifier les tympans en place publique, rincer son gosier poussiéreux de houblon frais et se laisser porter par la sélection d’un DJ. Attention, je vous parle ici d’un vrai DJ, un gars qui raconte une histoire avec des disques, un gars qui fait voyager et transmet des morceaux de vie dans sa musique. Pas le pélo du coin qui pense qu’Avicii c’est bien. Je te parle des bons, des anciens des Théo Parrish ou des Laurent Garnier.

D’ailleurs, j’ai un message pour eux : Tenez bon les gars, vous tenez le bon bout. Par contre prenez soin de vous car quand Lil Louis perd l’ouïe de son oreille gauche, on a quelques angoisses et je ne parle même pas du cas de Dj Rashad ou de Frankie Knuckles, qui mixent maintenant outre tombe, arg j’en fais encore des cauchemars.

Bref, tout ça pour dire qu’au final rien ne vaut le fait de laisser ses gouts musicaux entre de bonnes mains, une bonne discussion au coin du feu avec un de ses potes pour alimenter sa quête musicale vous fera toujours du bien.

puzzle-cadre-winnie-lourson-et-ses-amis-au-coin-du-feu-puzzle-15-pieces.43554-1.fs

Instagram

Follow Us