Interview: Félix de Givry – EDEN

Le jeudi 11 décembre 2014 dans Interview, Movies

eden

Salut Felix, tu es à l’affiche de l’omniprésent et attendu EDEN, le film de Mia Hansen Love sur l’histoire de son frère Sven Love et les débuts de la French Touch, comment se passe la sortie du film? Es-tu (êtes-vous) heureux des retours ? Tu te vois continuer dans le cinéma ou tu vois cette expérience comme un one shot heureux ?  

La sortie se passe super bien. Ce qui a été vraiment cool c’est de commencer à montrer le film à l’étranger, aux Etats-Unis en premier. Ca donne vraiment une autre perspective qui est finalement assez proche de la dynamique des producteurs Français dans les années 90. On a eu des retours complétement différent, le caractère très intimiste du film fait qu’il touche (ou non) les gens différement quasiment à chaque fois ! Pour la suite, on verra ce qu’il se passera… Tout est possible.

À 22 ans, on te découvre acteur après t’avoir aperçu en directeur du label/agencedepub/organisatricedesoirées Pain Surprise (Jabberwocky, Grand Soleil …), on te devine donc « sans étiquettes », as-tu une idée précise des projets dans lesquels tu t’investis ou fonctionnes-tu « au feeling » au fil des rencontres?  

Ce qui compte principalement c’est Pain Surprises, le collectif dans lequel je suis investi à 100%. Nous avons beaucoup de projets et surtout beaucoup d’energie commune. C’est très important pour moi de ne pas avoir d’étiquette et de pouvoir ne pas me sentir dans une case unique. C’est la volonté principale du collectif, être indépendant dans tout ce que l’on fait.

 pain surprises

Nous savons que tu travailles à un nouveau projet en lien direct avec les studios que vous avez investi en banlieue de Paris, peux-tu nous en dire plus ? As-tu d’autres projets sur le feu ? 

Nous avons ce projet de Label Blanc, « Surprises Records » ou nous voulons inviter les artistes (reconnus ou non) à venir faire un morceau dans nos studios qu’on leur prête pour l’occasion. Les morceaux qu’ils composeront sortiront sur internet de manière anonyme, nous de révélerons pas le nom des artistes. Les gens peuvent ensuite streamer et voter pour leurs 5 morceaux préférés qui sortiront sur un vinyle en édition limité sur lequel la on dévoile les noms. L’idée est de permettre justement aux artistes connus de sortir des étiquettes de genres qu’on leur colle et aux artistes inconnus de ne pas subir le poids de leur anonymat.

Label, marque de fringues, magazine, cinéma, as-tu encore le temps de suivre Sciences Po ? Qu’y étudies-tu et qu’est ce qui t’y as poussé ?  

J’ai fini Sciences Po. En même temps que le tournage, c’etait chaud ! J’ai fait mon stage d’apprentissage de fin d’étudse à Pain Surprises. Du coup tout va bien. L’idée de faire Sciences Po était un peu similaire à ce que je raconte, ne pas se spécialiser dans des études comme on nous pousse souvent à le faire en France très jeune. Garder une perspective la plus large possible. Et puis surtout profiter de cette troisième année à l’étranger qui nous ouvre les frontières !

S’il ne devait en rester 5, quels serait tes 5 titres préférés ever ? 

Impossible de répondre à cette question. Je réfléchis et si un jour l’évidence apparaît je vous rappelle !

Instagram

Follow Us