Girls in Hawaii // Olympia

Le jeudi 20 mars 2014 dans Live report, Music

C’est à L’Olympia que nous sommes allés les voir Mardi.

En première partie nous avions BRNS ; un groupe de 4 jeunes belges (on reste en famille) qui  met l’ambiance à L’Olympia. Ils trouvent rapidement leur place et les faveurs du public. Ils s’éclatent et nous aussi : du rock brut, une énergie folle, et des drops sauvages et planant à la fois…voilà un groupe qui mérite d’être vu en live !

BRNS

C’est au tour de Girls In Hawaii d’entrer en scène, le show est rythmé, entêtant, mais n’arrive pas à décoller; les musiciens sont statiques, peu énergiques. Chaque chanson est jouée à la perfection, avec le professionnalisme qu’on leur connaît, pas de place pour l’impro. Girls in Hawaii connaissent leur musique et savent ce que le public attend d’eux. Ils enchainent leurs tubes pour le plaisir de tous.

Le chanteur, Antoine Wielemans, tente d’aller chercher la foule et c’est debout sur les barrières qu’il ira ranimer le public. Ca y est, la machine est lancée. Girls in Hawaii reprend les codes du rock natif sur des plages électroniques lancinantes rappelant leur identité propre. Les lumières jouent sur la scène, la régie nous offre des tableaux visuels exceptionnels, le show prend toute sa hauteur.
Au milieu de leur set, le groupe présente « Connexion », une nouvelle chanson explosive qui met tout le monde d’accord. Le concert s’enchaine ensuite entre passages calibrés pour le live et grands moments de flottement.

.GIH3GIH2

Au final on retient un concert agréable, très bien calibré mais qui manquait d’un peu de folie.

Instagram

Follow Us