L’apéro-mix by Julian Muller

Le vendredi 22 novembre 2013 dans Music, Playlist 24h avec


BETC MUSIC / Peux tu nous en dire un peu plus sur ton parcours. Tu habites sur Berlin aujourd’hui, pourquoi es-tu parti là-bas ?

JM / Sur mon parcours ? Il n’est pour l’instant pas encore très grand … J’ai commencé le mix en toute simplicité , avec mes amis. On adorait écouter, partager et se shooter aux sons, jusqu’au jour où l’un d’entre eux s’est décidé à acheter un contrôleur. Très rapidement nous nous sommes orientés vers des mix plutôt tech-house. Ça n’a pas duré longtemps, l’appel de la techno nous a rattrapé.

On a commencé à former un petit collectif sur Strasourg ( Children of Techno), pour pouvoir se donner un peu plus de « gueules », et donc tenter de nous ouvrir plus de portes. Ce qui a marché à une très petite échelle … C’est malheureusement très dur aujourd’hui de sortir du lot… Il te faut beaucoup d’envie, de patience et de volonté. Puis au fil des mois on a vite compris que ce qui nous attirait plus particulièrement était ces fameux 33´tours !

Puis nous avons eu quelques dates sympas sur Strasbourg, et organisé dew petites soirées à notre nom. Mais j’avais vraiment envie de partir de la France, recommencer à zéro, et tenter ma chance dans une ville plus ouverte musicalement. Et me voici donc à Berlin où, je l’espère, les portes s’ouvriront sans doute plus.

BM /Pourquoi Berlin ?

JM /Honnêtement ! Pour le son, l’ouverture d’esprit et la volonté d’aller dans la cour des grands tenter ma chance.

BM / On compare beaucoup Berlin et Paris, parfois sans raison ? Que penses-tu de cette comparaison .

JM / Je trouve honnêtement que Paris et Berlin n’ont strictement rien à voir . La scène parisienne se réveille, certes … mais une ville ne tourne pas autour des soirées. Berlin c’est un style de vie , c’est une mentalité qui selon moi est tout á fait opposé à Paris.

Enfin je sais que Berlin est une destination qui ne cesse de faire parler d’elle, mais je tiens à conseiller à toute personne voulant y venir, d’oublier ses préjugés et sa mentalité « frenchie » . Car ici nous commençons á être moins bien vu, nous sommes réputés comme arrogant, sectaire et j’en passe. Mais si vous projetez de vous éclater pendant une semaine, un week-end … ou que vous avez envie de faire vivre un projet artistique. Cette ville est faite pour vous.

BM / Tu es très techno musicalement parlant, as-tu des artistes qui t’inspire plus que d’autres ?

JM / Bien sur ! En ce moment je suis de très prés quelques artistes comme Cosmin trg, Tom Dicicco, Rebekah, Truncate, Pfirter, Fiedel … br>
BM / As-tu des productions et des dates qui arrivent (si oui, quand ?).

JM / Pour ce qui est de la production , ça arrive mais tout doucement, je tiens d’abord à m’installer parfaitement bien à Berlin, avoir mon train de vie pour trouver le temps de m’y mettre. Même si des tracks sont déjà en préparation. Puis pour les dates, quelques dates en France, Belgique et Berlin en préparation … Je n’en dis pas trop pour l’instant . L’année 2014 promet plein de surprises … Puis je joue ce jeudi à l’Arena Club, à Berlin, pour une soirée organisé par le label CLR !

Merci a vous , et a bientôt au détour d’une soirée parisienne !

L’apéro-mix by Julian Muller

Instagram

Follow Us